Abed Achour au chevet des maraichères du CECOMAF et du jeune Abed

Générosité et compassion cohabitent en Abed Achour, Directeur général du groupe Sokin. Une fois de plus, il a fait preuve de cette générosité en volant au secours d’Abed qui, du haut de ses 10 ans, est tombé victime d’une malformation congénitale. Mardi 28 août 2018, Abed a remis une enveloppe à la maman d’Obed. Cette enveloppe contient, selon nos sources, une somme évaluée à 2000 dollars.

 

Accompagné de Léon Junior Nembalemba, président de la fondation Tosungana, Abed Achour a effectué cette décente surprise pour soulager cet adolescent habitant le quartier Salongo dans la commune de Kimbanseke.

 

« Nous vous remercions pour avoir posé ce geste humanitaire à notre égard. Nous retournerons à l’hôpital le plus rapidement possible pour que l’enfant soit opéré et guéri. Que Dieu vous bénisse et vous protège dans vos affaires. Une fois de plus merci monsieur Achour », a dit la maman d’Abed, animée d’une vive émotion. Pour une maman, rongée par la douleur et en voie de perdre espoir de revoir son fils en bonne santé, ce geste a une signification très profonde et imprime éternellement l’image de d’Abed au sein de cette famille et même de l’ensemble de la commune de Kimbanseke voire la ville de Kinshasa.

Après cet acte de charité, le Directeur général de Sokin s’est rendu au site agricole CECOMAF dans la commune de N’djili pour rencontrer les maraichères qui, grâce à l’implication de Léon Junior Nembalemba, présentateur de l’émission Tolamuka sur Molière TV, ont récemment récupéré leurs terres.

De gauche à droite, Abed Achour, Léon Junior Nembalemba, Souleymane Kahuka et les autres membres de la délégation dans le site CECOMAF. Ph.Dr.Tiers

 

Sur ce site, Abed Achour a octroyé à la fondation Tosungana, de Léon Junior Nembalemba, un lot de 60 tonnes de vivres composé des sacs de sel, de sucre, des bouteilles de jus et d’eau, des biscuits et autres vivres frais.

 

Cet acte a laissé des traces indélébiles dans le chef de ces maraichères qui, à l’unisson, ont levé l’option de ne s’approvisionner qu’en produits Sokin. « A partir d’aujourd’hui, nous nous approvisionnerons toujours en produits Sokin, car, son patron nous a démontré sa bonté », ont-elles dit par l’entremise d’une d’entre ces maraichères.

 

De son côté, Junior Nembalemba appelle à l’adhésion à sa fondation pour booster le développement de toute la communauté. « J’invite toute la population du district de la Tshangu à adhérer massivement à ma fondation pour qu’ensemble, nous contribuons au développement de notre communauté et partageons le sourire », a-t-il lancé Léon Junior Nembalemba, considéré comme porte-parole de la population de Tshangu.

DANNY KABANGA

Related posts