Au lendemain de son concert à Kinshasa, Dadju fustige l’organisation

Lors du deuxième concert de Dadju à Kinshasa, livré samedi 4 août au Shark Club, il s’est observé plusieurs ratées décriées par les fans de l’artiste. Sur les réseaux sociaux notamment, nombre de ces fans, certainement déçus, ont formulé des reproches à l’endroit de Dadju qui, au lieu de 17h, est monté sur scène à 21h. L’artiste a accusé 4 heures de retard par rapport à l’heure indiquée.

 

Rien que cet acte a été perçu par les fans comme un manque de respect.

 

En réaction aux plaintes de ses mélomanes, Dadju a chargé les organisateurs de l’événement qui, à scruter ses propos, n’ont pas été à la hauteur de leur tâche. « Ngai te maman organisation », a répondu Dadju à l’une de ses followers en lingala. Entendez: « Ce n’est pas moi, c’est l’organisation ».

 

Une réponse simple mais assez profonde pour fustiger la faible capacité organisationnelle dont ont fait preuve les organisateurs. Les soucis d’organisation ont commencé à faire surface avant le jour-j. Jenovic et Innos’B ont dénoncé cela au point d’annuler leur participation à ce show qui n’a finalement pas répondu aux attentes des mélomanes de Kinshasa.

 

Plus de réactions sur notre page Facebook @Eventsrdc et sur notre compte Twitter EVENTSRDCCOM

MYRIAM NZEKE

 

Related posts