Au musée Grévin, Maître Gims représente aussi la sape

C’est le sommet des sommets pour le rappeur franco-congolais Maître Gims. Lunettes de soleil sur le nez, veste en cuir noire, jean et t-shirt à paillettes : pas de doute, la nouvelle statue « Sapés comme jamais » du musée Grévin est bien celle de Maître Gims. Ce lundi 2 octobre 2017, le rappeur a fait son entrée dans la célèbre institution parisienne. Maître Gims a fait son entrée après Madonna, Matt Pokora et 198 personnages en cire, Maître Gims a lui aussi sa statue le représentant. Il aura le privilège de partager la même salle que Michael Jackson, Louis Armstrong, Ray Charles, Jimi Hendricks, Mick Jagger, Katy Perry, Lady Gaga et Madonna… Un cénacle exceptionnellement prestigieux.

Elle a été conçue à l’identique : lunettes noires comme il en porte toujours, Perfecto noir et tee-shirt de la même couleur avec des paillettes. En voyant son homologue, l’interprète de  » Sapés comme jamais  » s’est dit « choqué ». Il a naturellement remercié les équipes qui ont confectionné la statue pour avoir réalisé un travail aussi précis.  » C’est une des statues les plus bluffantes, même pour ceux qui travaillent dans nos ateliers « , a rajouté Yves Delhommeau, directeur général du musée au Parisien.

 

Lorsqu’il est arrivé au musée pour observer sa statue, c’est l’ani­ma­trice Daniela Lumbroso, membre de l’aca­dé­mie Grévin, qui l’a reçu. Elle a voulu le taquiner un peu en lui disant  » toi qui toujours fus sapé comme jamais, doré­na­vant, tu seras ciré comme personne « . Maître Gims est seulement le deuxième rappeur à faire partie du musée, après Diam’s. Après une enquête auprès des internautes, il a été préféré à Black M ou encore à Soprano qui ont tout deux une renommée internationale.

Maître Gims en train d’interpréter  » Sapés comme jamais « . Ph.Dr.Tiers

Son attachement à la sape (Société des Ambiaceurs et des Personnes Elégantes) lui a, également, permis d’attirer l’attention de la presse internationale et des amoureux de cette religion dont son père Djuna Djanana est un adepte, à travers Viva la Musica de Papa Wemba. Sa statue le démontre très bien. D’aucuns diraient que cette élévation à Gérin rend hommage à l’icône de la musique africaine Papa Wemba qui est l’un des pionniers de ce courant vestimentaire et décédée le 24 avril 2016.

 

Il est le premier rd-congolais à franchir cette étape à l’international. Son succès est irréprochable. Le dernier devoir de Maître Gims est de convaincre l’espace anglophone pour confirmer sa dimension planétaire. Il a, déjà, fait un pas avec son récent titre « It is done », sorti en août 2017.

CLOSERMAG.FR

EVENTSRDC.COM

 

Related posts