CAF-C2: DCMP croit en la victoire

Tenu en échec, 1-1, à domicile par Deportivo Niefang de la Guinée Equatoriale, le Daring club motema pembe reste confiant avant de livrer le second round dont l’enjeu est le ticket qualificatif. Avant de prendre la direction de Bata, où la manche retour du duel face aux Equato-guinéens se jouera, les poulains d’Otis Ngoma ont effectué une dernière séance d’entraînement, mardi 13 mars 2018 dans son camp d’entrainement à Bibwa dans la commune de la N’sele, située dans la banlieue Est de Kinshasa.

 

Au terme de cette séance, différents cadres de la formation se sont confiés à Eventsrdc.com pour scruter le match face au Deportivo, programmé pour le dimanche 18 mars et comptant pour les 16èmes de finale de la Coupe de la Confédération. Comme une chanson entonnée à l’unisson, les Immaculés ne jurent que par la victoire et y croient dur comme fer.

 

Deux phases pour décider de la qualif

Le vice-capitaine du DCMP, Doxa Gikanji, estime que la qualification pour la prochaine étape se joue jusqu’au terme de la phase retour, décisive pour les Imaniens après avoir été accrochés dans leurs propres installations.

Doxa Gikanji, le capitaine de DCMP. Ph.Eventsrdc

 

« La qualification se joue en deux matchs. Nous avons été accrochés à la maison mais rien n’empêche que nous nous concentrions sur le deuxième match », a-t-il laissé entendre, rassurant, au passage, que le DCMP fera un grand match au retour.

Dago Tshibamba, l’attaquant de DCMP. Ph.Eventsrdc

 

Unique buteur lors du match aller face à Niefang à Kinshasa, Dago Tshibamba est confiant tout en promettant aux supporters la qualification.

 

« Nous sommes déterminés pour arracher la qualification. Nous avons fait un faux pas à Kinshasa, parce que nous étions trop sûrs de nous-mêmes. C’était une erreur. Maintenant que les erreurs ont été corrigées, nous sommes prêts pour le match retour. Que les supporters attendent une qualification », rassure le meilleur buteur des Verts et blancs.

 

1-1, un score non-défavorable

L’entraîneur principal de DCMP, Otis Ngoma Kondi, affirme avec la dernière énergie que le résultat d’un but partout n’est pas synonyme de disqualification.

Otis Ngoma, le coach de DCMP. Ph.Eventsrdc

 

« Après le match mal négocié chez nous, tout a été réorganisé. Le score d’un but partout n’est pas un résultat défavorable, parce que j’ai une attaque qui peut marquer à tout moment », déclare le technicien rd-congolais, reconnaissant tout de même que son compartiment offensif n’est pas en forme depuis un moment. « Depuis un certain temps, notre attaque a du mal pour marquer plus de buts comme avant. Le compartiment qu’il faut arranger, c’est le côté personnel de chaque joueur d’avoir le courage, la détermination et la confiance en soi », table Otis Ngoma. Et de rassurer: « On n’a perdu la bataille mais pas la guerre. Nous jouerons à Bata comme chez nous ».

 

L’avenir du DCMP se joue ce dimanche

De son côté, le portier Barel Muko, qui a gardé les cages du DCMP à l’aller, est d’avis qur le Deportivo Niefang est prenable même dans ses installations.

Barel Muko, le gardien de DCMP. Ph.Eventsrdc

(Photo Barel)

« Après le match aller, on essaie de rectifier les tirs. Nous avons vu comment Niefang joue et nous sommes fixés pour la rencontre retour », scrute le gardien Brazza-congolais.

 

En dépit de cette motivation tous azimut, le DCMP devra batailler dur à Bata le dimanche 18 mars prochain face au Deportivo Niefang de Guinée-Équatorial. A défaut d’une victoire, le club du président Hassan est tenu de réaliser un match nul de plus d’un but.

ETIENNE KAMBALA

 

Related posts