Emmanuel Makaka se veut une place dans le monde des Arts en Rd-C

Polyvalent. Emmanuel Makaka Tabuku est un artiste musicien et styliste rd-congolais. Présent dans plusieurs événements de Kinshasa sous ces deux casquettes, Mak l’Artiste déplore le manque de crédits bancaires pour l’envol des jeunes entrepreneurs rd-congolais qui nuits et jours rédigent des projets bancables et des œuvres de très bonne qualité. Pour l’instant, il est sans producteur et enregistre son tout 1er CD appelé « Dans l’impasse » et dont la sortie officielle est prévue avant la fin de cette année 2017 avec un style vestimentaire pour mieux attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur lui. « Je suis artiste avec un grand A parce que je fais beaucoup de choses dans l’@rt », a-t-il déclaré.

Brièvement, Parlez-nous de votre parcours ?

Actuellement, je suis étudiant à l’Institut National des Arts où j’apprends la voix. Auparavant, j’ai crée des modèles sans apprendre. J’étais un autodidacte. Après une formation un centre de la capitale Kinshasa, j’ai appris plusieurs notions du stylisme et je travaille sur plusieurs projets. Musicalement, j’accompagne pas mal d’artistes dans les studios.

 

Comment arrivez-vous à concilier la musique, la mode et votre vie de famille ?

Je me dispose pour faire chaque chose à un temps bien précis. La famille m’aide à me déstresser.

 

À quand la présentation de votre marque et/ou de votre single ?

C’est pour bientôt. J’ai tout apprêté pour mes deux facettes artistiques. Mais, je maque seulement des sponsors pour le faire dans les normes.

Le jeune chanteur rd-congolais Emmanuel Makaka Tabuku. Ph.Dr.Tiers

C’est qui votre modèle dans la musique et dans la mode ?

En musique, mes modèles sont Charles Mombaya, Lokwa Kanza, Michael Jackson, Céline Dion… Et dans la  mode, je n’ai que Carine Pala et Gianni Versace.

 

Quel est le dernier événement où vous avez participé sous vos deux identités ? 

Récemment, j’ai pris part au Fashion Student Event organisé par l’ISETAM et le restaurant Lapina sous la supervision de Madame Lydie Okosa.

L’expo-vente de Mak Style d’Emmanuel Makaka Tabuku au Fashion Student Event 2017. Ph.Dr.Tiers

De plus en plus, les vêtements produits en Europe, en Turquie et en Chine envahissent le marché rd-congolais et sont très consommés. Comment pensez-vous vous imposer dans un tel environnement ?

Je pense qu’en créant une vraie synergie et en coopérant avec les boutiques ou magasins de renom au pays, nous arriverons à vendre nos différentes créations auprès de nos compatriotes, des touristes et des autres peuples du monde. Nous devons également communiquer largement.

 

Un message à toutes les personnes qui liront cette interview ? 

Je les aime. Qu’elles n’hésitent pas de consommer mes œuvres musicales et vestimentaires. C’est une forme de soutien moral, matériel  et financier.

CINARDO KIVUILA

 

Related posts