Guy Moller : « Après la sortie de mon album, Cachet sec, je presterai à Kinshasa »

Artiste musicien rd-congolais, Guy Moller Mapamboli a, depuis plus de cinq ans, érigé son QG à Lubumbashi (Haut-Katanga) en Rd-Congo. Dans la capitale cuprifère, l’ex-poulain de King Kester Emeneya, régulièrement sur les scènes tant à L’shi que dans les pays de l’Est et du Sud de l’Afrique, concocte un nouvel opus, intitulé « Cachet  sec ». Dans un entretien à Eventsrdc.com, Guy Moller a rassuré que les travaux d’enregistrement vont bon train et que la sortie  de son deuxième album interviendra avant la fin de cette année. Il n’a cependant pas dévoilé le nom du label qui prend en charge la  production de son album. Travailleur et futuriste, Moller envisage de communiquer largement pour récolter un franc succès avec cet opus qui, selon ses propos, est diversifié que le précédent. « Avec mon producteur, nous serons dans toutes les plateformes digitales de téléchargement et de vente de musique à travers le monde. Ce n’est pas une course, mais, c’est plutôt, une adaptation aux technologies et contextes actuels », a-t-il lâché.

À quand la sortie de votre deuxième album ?

C’est pour bientôt. J’attends finir les travaux au niveau du studio avant de planifier sa sortie. Ce qui est sûr, sa sortie interviendra à la fin de cette année, 2017.

 

La musique rd-congolaise est très mouvementée à Kinshasa où vous avez laissé vos empreintes comme l’un des grands animateurs. Pourquoi avoir choisi Lubumbashi pour installer votre QG?

Kinshasa n’est pas la République Démocratique du Congo. Au même titre que Kinshasa, Lubumbashi est une partie du pays. J’ai jugé bon d’y installer ma base stratégique. C’est-à-dire créer mon orchestre et être résident dans la deuxième ville du pays.

 

Vous avez été l’un des pions de Victoria Eleison de King Kester Emeneya. Qu’est-ce qui avait occasionné votre départ?

Le désordre au sein de l’orchestre et l’impaiement ont été à la base de mon départ.

 

Rappelez-nous vos cris d’animations ainsi que vos chansons au sein de Victoria Eleison Dream Team Dream Band ?

J’ai crée l’animation Kiwanzenza, Kataka Mondanga, Mampeso, Lubulule etc… Quand j’étais chez King Kester Emeneya, j’ai intervenu dans presque toutes les chansons des albums tels que Longue Histoire et Mboka Mboka. J’ai également placé plusieurs solos vocaux dans plusieurs chansons.

 

Après avoir quitté King Kester, vous avez monté en compagnie avec Antony Sampaio, Swete Elesse…, votre propre formation musicale. Ce groupe a été éphémère. Pourquoi ?

L’orchestre avec mes collègues n’avait pas traîné parce qu’il y avait beaucoup de patrons. Chacun de nous voulait être leader pour diriger les autres.

 

Combien de singles et/ou d’albums avez-vous dans votre actif ? 

Depuis que j’évolue avec mon propre groupe, j’ai réalisé un seul album intitulé « Mot de passe » sorti en 2008.

 

Prévoyez-vous un concert à Kinshasa dans un futur proche ?

Kinshasa, c’est chez moi. Après la sortie de mon album, je m’y rendrai pour des productions.

 

Comment vous joindre pour des collaborations ou des productions (scéniques et phonographiques) ?

Je suis joignable au  téléphone et sur Whatsapp au +243999918615 et sur Facebook: Guy Moller Mapamboli. Je suis en ligne 24h/24.

CINARDO KIVUILA

 

Related posts