Isha Johansen, l’unique femme en Afrique à diriger actuellement une fédération nationale de football

Née à Freetown, le 25 décembre 1965, la présidente de la « Sierra Leone Football association » a été élue à ce poste en 2013, devenant la première femme dans ce pays à occuper cette fonction et la troisième en Afrique après Izetta Sombo Wesley au Liberia (2004-2010) et Lydia Nsekera du Burundi (2004-2013).

 

Elle est l’une des deux femmes au monde à ce poste avec Sonia Bien-Aimé des Îles Turques-et-Caïques. Isha Johansen est également l’une des deux femmes, avec Lydia Nsekera, membres du comité exécutif de la confédération africaine de Football (CAF) où elle a été élue en 2017. Au sein de la CAF, elle est aussi présidente de la commission de l’organisation du football féminin.

 

Elle a été la première femme à être nommée membre de l’« Integrity and Security Committee » de la FIFA) en 2015. En janvier 2017, elle a été nommée membre de la commission des associations de la FIFA, l’une des 9 commissions permanentes de cette institution.

L’emblématique Diego Maradona et Isha Johansen. Ph.Dr.Tiers

 

Isha Johansen et Samuel Eto’o. Ph.Dr.Tiers

 

Isha Johansen a effectué des études de business à Londres. Elle est une passionnée de football notamment grâce à son père qui a co-fondé et dirigé « the East End Lions » l’un des plus anciens et réputés clubs de football de l’histoire de la Sierra Leone. Pour sa part, elle a créé en 2004 en Sierra Leone le « FC Johansen » composé de garçons de 10 à 12 ans et avec comme objectif aussi de les maintenir dans un système scolaire grâce au sport.

Quelques jeunes footballeuses sierra leonaises entourant Isha Johansen. Ph.Dr.Tiers

 

Les jeunes du FC Johansen ont participé à des tournois internationaux en Suède, aux USA et en Espagne, jouant notamment avec l’équipe junior du Réal de Madrid et ont côtoyé quelques stars du football mondiales comme Zidane ou David Beckham. Par la suite, elle a lancé l’initiative « PowerPlay 4 football » pour autonomiser les filles et les femmes à travers le football. Le programme vise également à les encadrer et les sensibiliser en matière de santé, d’éducation et de politique dans un pays où l’éducation des femmes est faible.

 

Isha Johansen est également la première femme éditrice d’un magazine en Sierra Leone du nom de « Rapture Magazine » dont les activités ont cessé à cause de la guerre civile dans le pays. Née Isha Tejan-Cole, Isha Johansen est mariée au suédois Arne Birger Johansen et a un fils d’un premier mariage.

PATRICK NDUNGIDI (successstoriesafricaines.wordpress.com)

 

 

 

Related posts