Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Le CSAC a réussi sa médiation

Le CSAC a réussi sa médiation

L’ANEP (Association Nationale des Etablissements Publics et des entreprises du portefeuille) est sortie satisfaisante du siège situé à l’immeuble 3Z, en face de l’ANR Identification dans la commune de la Gombe du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, ce lundi 26 janvier 2015.

Sa plainte a été débattue en présence des organisations professionnelles telles que l’Union Nationale de la Presse Congolaise, l’Observatoire des Médias Congolais, le Journaliste En Danger, l’Association Nationale des Editeurs et le Collectif des Editeurs des Journaux RDC. Sur place, les responsables de ces organisations ont reconnu certaines bavures que commettent les journalistes et ont également démontré à Patrick Ngulu de l’ANEP les mauvais comportements de l’ANEP et de ces membres.

Tito Ndombi -Président & Alain Nkoy -Vice-Président du CSAC. Ph.Sakola
Tito Ndombi -Président & Alain Nkoy -Vice-Président du CSAC. Ph.Sakola

Les représentants des organisations professionnelles ont exigé à Patrick Ngulu -directeur technique à l’ANEP de fournir des journaux et autres preuves au bureau du CSAC pour qu’à la longue une série d’enquêtes ou d’actions pédagogiques soit diligentée pour avoir plus d’informations sur cette affaire. « Nous avons besoin de tous les éléments autour de ces harcèlements », a avancé Polydor Muboyay –président de l’OMEC. A son tour Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de Journaliste En Danger, a estimé qu’il y a des sérieux problèmes dans la presse congolaise. Mais, malgré cela, les journalistes professionnels existent et ont droit à l’accès à l’information. Pour Ipakala le représentant de l’ANECO, certains mandataires instrumentalisent la presse pour leurs intérêts. Et, c’est la même presse qui se tourne contre eux lorsque les clauses ne sont pas respectées.

Daniel Mpoyi -secrétaire général des collectif des journaux RDC a dévoilé que certains mandataires ont des conflits personnels avec certains journalistes de son association et qui ce qui découlent aux titres très violents. Il a aussi, décrié l’inaccessibilité à l’information donnant ainsi l’occasion aux journalistes de n’écrire qu’une seule version des faits.

Répondant à ces discours, le directeur technique de l’ANEP a promis que son association organisera fréquemment des rencontres avec les professionnels des médias pour que le climat devienne propice à tous. « Nous sortons satisfaits et nous retournerons toujours au CSAC en cas de problèmes ou d’informations. Nous remercions les responsables des organisations professionnelles pour leur disponibilité », a déclaré Patrick Ngulu. Le CSAC est aussi prêt à organiser des médiations en rapport avec les médias pour que le professionnalisme soit une réalité et non, un mythe.

DEO KOKOLO

 

Eventsrdc.com

Related Posts

Read also x