Le film « l’homme qui répare les femmes » nommé au Festival de Cannes

Après l’interdiction puis l’autorisation de sa diffusion,  le film « l’homme qui répare les femmes : la Colère d’Hippocrate » ne cesse de faire parler de lui au-delà des frontières. Il a été nominé au « Better World Award » du Festival de Cannes. C’est le coréalisateur de cette œuvre cinématographique qui l’a fait savoir, à travers son compte linkedin. Selon lui, l’annonce du lauréat du « Better World Award » au Festival de Cannes aura lieu le 21 mai 2017. 

A propos du film

Co-réalisé par Thierry Michel et Colette Braeckman,  le film « l’homme qui répare les femmes : la Colère d’Hippocrate » montre le combat du Docteur Mukwege dans son hôpital de Panzi, à Bukavu, capitale du Sud-Kivu. Dans cette institution qu’il a créée en 1999, le Docteur Mukwege aide à se reconstruire les femmes victimes de viols accompagnés de violences sauvages commis à grande échelle dans l’est de la RDC depuis une quinzaine d’années, d’abord pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003), puis au cours des différents conflits armés qui se succèdent ou se superposent dans cette région.

Le Docteur Mukwege, lauréat en 2014 du Prix Sakharov pour les droits de l’Homme du Parlement européen, y avait vu pour sa part un signe du « climat d’oppression » qui règne en RDC à l’approche d’échéances électorales importantes.

DEO KOKOLO

Related posts