Les médias en ligne semblent avoir coupé le cordon ombilical avec Facebook

Le trafic des médias en ligne, en général, n’a pas été affecté par le nouvel algorithme de Facebook. C’est ce que révèle une récente étude du cabinet d’enquêtes Chartbeat. « Étonnamment, le trafic global vers les sites des éditeurs n’a pas diminué, mais il est resté stable.», révèle le cabinet d’analyses.

 

Pourtant, en janvier dernier, lorsque Facebook avait annoncé le lancement d’un algorithme défavorable à l’exposition des articles de presse sur sa plateforme, une véritable panique s’était emparée des médias. Finalement, si le trafic des médias provenant de Facebook a effectivement baissé, il a été comblé par Google. Notamment par Accelerated Mobile Pages (AMP), la technologie de Google permettant de consulter des pages moins lourdes, donc plus rapidement, ce qui augmente le nombre d’article lus par mégaoctets de data.

 

Chartbeat a également observé une hausse du trafic direct. D’après ses experts, pour la première fois, le trafic direct sur mobile des médias en ligne, a dépassé celui fourni par Facebook.

SERVAN AHOUGNON (Agence Ecofin)

 

 

Related posts