« Les petits bonbons de la sagesse » de Wazekwa bientôt traduit en anglais

Artiste multidimensionnel, Félix Wazekwa a annoncé la traduction de son tout premier essai en anglais. Il va incessamment se rendre en Europe « pour la sortie du livre en version anglaise ». Il a fait cette annonce à la faveur d’un entretien accordé à Eventsrdc.com. Lisez.

A l’heure actuelle, comment se définit Wazekwa, maintenant qu’il produit non seulement les œuvresœuvres musicales, mais aussi littéraires?

Je me définis comme étant artiste, intellectuel, chanteur, chorégraphe, écrivain. Voilà autant de casquettes que j’ai à ce jour. Je n’ai pas une appellation de prédilection. J’essaie de me défendre et surtout de faire plaisir aux gens selon différentes scènes. Si je suis dans l’écriture, je me comporterai selon les normes de la littérature. L’essentiel est que j’arrive à exercer ce que j’ai appris à l’Académie des Beaux-Arts en tant qu’artiste plasticien.

Neuf mois déjà depuis que vous aviez sorti votre livre « Les petits bonbons de la sagesse », quelles sont res retombées de cette œuvre sur votre vie et votre carrière musicale?

Il y a le fait qu’aujourd’hui, j’ai eu la considération des écrivains. J’ai eu des témoignages et des lettres de soutien de la part de la corporation, d’une part. Et d’autre part, de toutes les personnes qui ont pu lire mon livre. Jusque-là, je n’ai pas encore reçu de fausses notes. Une personnalité de notre pays a lu le livre et a déclaré : « c’est une première, mais c’est un coup de maître ». Aujourd’hui, le livre est parmi les meilleures ventes en occident avec 5 étoiles sur Amazon.fr

Plusieurs personnes ne pensent pas que c’est l’écriture d’un noir. J’ai surpris même les occidentaux par cette nouvelle sagesse. Mon livre n’est pas plus puissant que ceux de mes aînés, mais c’est une nouvelle façon de voir et de faire les choses.

Envisagez-vous de traduire le livre en d’autres langues pour partager votre sagesse avec d’autres peuples?

Bien sûr. C’est le but de mon prochain voyage en Europe. Je vais m’y rendre pour la sortie du livre en version anglaise. Pour les autres langues, cela dépend de la demande. Le livre est déjà écrit, il reste seulement à faire des traductions dans des langues à forte demande. Le plus dur a déjà été fait.

Avez-vous déjà adhéré à l’association nationale des écrivains du Congo?

En effet, oui.

Après « Les petits bonbons de la sagesse », que préparez-vous?

Je suis toujours en train d’écrire. Il faut aussi dire que « Les petits bonbons de la sagesse » devraient avoir au moins 300 pages. Sur base des conseils de quelques fans, il est sorti avec 160 pages. Par conséquent, j’ai déjà un autre livre en mains, mais je continue d’écrire pour que le prochain livre soit différent de celui-ci. Je vais continuer à faire des essais parce qu’ils m’offrent la latitude de m’exprimer, de me tromper et d’être même contredit. Je préfère faire des essais plutôt que d’autres genres littéraires qui sont trop exigeants.

CINARDO KIVUILA

Related posts