Love Story: Moïse Mbiye « se confesse »

Il ne veut pas laisser la rumeur s’enraciner. Le chantre-pasteur Moïse Mbiye a dans un audio et une vidéo, éclairé la grande famille des enfants de Dieu et l’opinion internationale sur la photo qui circule sur Internet –réseaux sociaux et médias en ligne depuis le 31 janvier 2018.

 

Avec des mots simples et bien employés, le Moïse de la musique gospel rd-congolaise a démenti la possibilité d’une quelconque relation intime ou amoureuse avec la jeune rd-congolaise Géneviève Misengabu, en ces termes : « je ne connais même pas son nom et qu’est-ce qu’elle est. Je venais même de parler avec Nadine. Avant-hier, lorsque j’étais au restaurant de l’hôtel avec le martiniquais patron de Gospel Tv basé en France et le président de Burida (Bureau Ivoirien du Droit d’Auteur) pour la signature d’un contrat de partenariat avant leur retour sur Paris. Nous étions ensemble avec Baron, un journaliste gabonais et une journaliste gabonaise également.

 

Toutes les personnes qui me voyaient et qui aiment ma musique notamment les serveuses. Elles sont venues vers moi pour les séances des photos. C’est alors que cette fille et son petit-frère m’ont aussi approché. J’ai même pensé qu’elle était une gabonaise métissée. Tour-à-tour, j’ai pris une photo avec son frère et avec elle. Elle m’a même demandé de faire une vidéo Snapchat où elle interprétait l’une de mes chansons. J’ai même refusé, car, j’avais de la visite. Après, ils sont partis. J’ai accepté plusieurs photos avec des personnes inconnues.

 

A ma grande surprise, le jour suivant, je commence à apprendre auprès des tierces qu’elle ne serait pas gabonaise. Elle était candidate de Miss Vodacom RDC. Elle réside à Kinshasa et passe sa vie en ville. Elle est mal vêtue. C’est la femme du pasteur. Je ne sais quoi dire. Les mots me manquent ».

 

Qui serait donc derrière cette campagne de dénigrement de Moïse Mbiye ? Or, l’on sait très bien qu’en tant que musicien ou célébrité, il ne peut pas refuser des photos avec des personnes qu’il connaît ou pas. Il a cette obligation de plaire ou de satisfaire ceux ou celles qui se présentent devant lui. Nous les savons également qu’en ce siècle du numérique, il est très difficile de veiller sur l’utilisation des photos et vidéos. Tout le monde veut être le premier à publier ou à diffuser. Dans ce secteur, les droits d’auteur perdent de plus en plus sa valeur. Plusieurs questions se posent et trouveront des réponses au fils du temps.

 

Pourquoi c’est toujours Moïse Mbiye ? Certains diront que c’est parce qu’il est bénit par Yahvé et qu’il est exposé à plusieurs tentations et calomnies. D’autres diront que c’est parce qu’il compose et chante très bien. D’autres par contre diront que c’est parce qu’il n’est pas encore marié.

 

Une autre question. Qu’attend-il pour se marier ? Il s’entretient fréquemment avec Yahvé et a des moyens financiers et matériels pour une série de mariages dignes de son rang. La rédaction d’Eventsrdc.com pense que le chantre-pasteur est contraint de présenter officiellement et publiquement à l’opinion nationale et internationale sa fiancée pour que son image cesse d’être ternie.

 

Guégué en 2017 et Géneviève Misengabu en début 2018. Or, l’année a encore 10 mois. Le Moïse de la RDC est obligé d’opérer un choix avec le concours de Yahvé pour vivre en paix, surtout que c’est lui, la Réserve.

CINARDO KIVUILA

 

 

Related posts