Marshall Dixon à Kinshasa, ce 21 juillet 2016

Après plusieurs années passées en Europe avec Bruxelles comme QG, le chanteur et rappeur lover rd-congolais Jean-Paul Nsungu connu sous le pseudo de Marshall Dixon retourne à Kinshasa ce 21 juillet 2016 pour la présentation officielle de son tout dernier opus intitulé « Feeling Good » (Bon sentiment), la célébration de ces 10 ans de carrière et quelques prestations scéniques en vue de renouer avec son public. « Je suis ouvert aux organisateurs des spectacles, aux entreprises commerciales et aux tourneurs », a-t-il avancé.   

Comment évolue votre carrière musicale ?
Elle évolue bien. D’ailleurs, je reviens d’Autriche, il y a une semaine pour un show qui s’est bien déroulé. J’ai un album qui est sortit en digital, il y a peu et qui sort en physique à Kinshasa au mois août prochain.
En gros, tout va bien.

Le chanteur et rappeur lover rd-congolais Marshall Dixon. Ph.Dr.Tiers
Le chanteur et rappeur lover rd-congolais Marshall Dixon. Ph.Dr.Tiers

Comment s’appelle-t-il et combien de titres comporte-t-il ?
Il s’appelle Feeling Good. Dans sa version digitale, il comporte 10 titres et en physique, il en a 10 + un bonus track. Donc, 11 titres.
Y-a-t-il quelques remix ?
Non. Aucun remix. Que de nouvelles chansons dont inclus le single « All eyez on me » que j’avais lancé en éclaireur et « Be my baby ». C’est un album très ouvert musicalement, car les styles sont plus variés que d’habitude. Maintenant, j’ai un public très varié -des nationalités et des langues différentes à travers le monde. Donc, je m’adapte un peu.

 

Qui en le producteur ?
Ma structure MD Music. Après ma mauvaise expérience avec mon précèdent producteur, j’ai préféré reprendre les choses en main.
A part la présentation de votre album à Kinshasa, que feriez-vous d’autres ?
Je prévois quelques shows pour renouer avec mon public qui me réclame depuis et je suis également ouvert aux organisateurs des spectacles, aux entreprises commerciales et aux tourneurs. Je ferai également un show pour fêter mes petits 10 ans de carrière solo. Car, en 10 ans, j’ai marqué une génération qui s’identifie à moi et j’ai influencé beaucoup d’artistes qui sont arrivés après moi. Donc, une petite fête intime avec les vrais fans. Nous nous ferons beaucoup de bien. Tous ces événements sont en préparation et nous les lancerons à mon arrivée.
Dans « Feeling Good », y-a-t-il un clin d’oeil à votre ami et collègue Hugues Kitambala dit La Foule Aklam décédé en 2014 ?
Dans la vidéo du titre « All eyez on me »  (un titre de l’album), j’ai lui ai rendu un hommage à la fin. Je pense que le meilleur hommage que je puisse lui faire est de continuer à défendre son honneur comme je n’ai jamais arrêté de le faire. Car, après sa mort, beaucoup ont voulu salir lui et sa famille pour se laver les mains de leur responsabilité. Une chose que je ne cautionnerai jamais.
CINARDO KIVUILA

Related posts