Mikanda Awards: Déo Vuadi tient à l’organisation de la 3ème édition en 2018

Promoteur de Mikanda awards, prix littéraire récompensant les chevaliers de la plume en Rd-Congo, Déo Vuadi a accordé une interview à Eventsrdc.com au cours de laquelle il rassuré quant à la tenue de la troisième édition de cet événement pour l’année 2018. Il a aussi rassuré que les préparatifs vont bon train en dépit des difficultés de divers ordres. Entretien.

 

Après 2 éditions, quel bilan faites-vous de « Mikanda Awards » ?
Le bilan est positif, malgré d’énormes problèmes logistiques. Notre deuxième édition a été beaucoup plus difficile. Le projet n’est soutenu que par les médias. La satisfaction des auteurs et du milieu littéraire sur le plan national nous réconforte et nous encourage à continuer avec ce projet qui met en avant les acteurs du monde littéraire congolais.

 

Comment évoluent les préparatifs de la 3ème édition ?
Les préparatifs évoluent bien. Nous sommes en train de prendre des dispositions pour avoir une belle édition et attirer des sponsors. La difficulté du soutien des programmes culturels de ce genre doit être surmontée. Les acteurs du livre ont besoin de promotion et ce prix travaille sur la valorisation de tout le système littéraire. La première étape de la 3ème édition a déjà été lancée depuis le 15 septembre. Il s’agit de l’appel à candidature qui va se clôturer le 15 novembre 2018. Durant cette période, nous sommes en train de sensibiliser pour que les acteurs du livre participent massivement.

 

La 3ème édition sera aussi organisée au Centre Wallonie-Bruxelles ?
Nous voulons aller ailleurs afin de changer l’environnement et avoir l’occasion d’organiser différemment la cérémonie de remise. Mais, déplacer l’événement nécessitera des moyens que nous n’avons pas encore. Nous ferons de notre mieux pour que cela se fasse.

 

Quel a été l’impact social de deux premières éditions de Mikanda Awards ?
Plusieurs écrivains ont été découverts par le grand public à travers les deux premières éditions. Mikanda Awards a fait citer des noms des auteurs de plusieurs villes à l’intérieur du pays et pousser plusieurs jeunes à l’écriture avec l’ambition de gagner un jour le prix Mikanda Awards.

Les lauréats de la 1ère édition de « Mikanda Awards ». Ph.Interkinois

 

Le projet a ramené le débat autour de la littérature et les livres sur la table des décideurs et de la population. Notre passage sur des émissions populaires de Kinshasa ont fait en sorte que plusieurs personnes puissent placer la littérature au centre de leur intérêt. Nous voulons néanmoins faire mieux lors de cette édition.

 

Un message aux partenaires entreprises qui peuvent communiquer à travers votre événement ?
Nous avons un public pour eux. La littérature peut atteindre tout le monde et c’est de génération en génération. Parler aux abonnés des livres, c’est construire sur le court, moyen et long terme parce que tout le monde a besoin de lire et l’engouement actuel autour du monde aboutira à la mise en place d’un puissant système comme cela était arrivé il y a quelques années au Nigeria.

 

Comptez-vous associer le gouvernement pour donner plus de poids à votre projet littéraire ?
Mikanda Awards est ouvert. Nous sommes un projet culturel qui a besoin de soutien. Si le gouvernement exprime la volonté de nous soutenir afin de mieux porter le monde littéraire congolais, nous serions heureux de recevoir cette aide. Mais en attendant, nous avançons avec nos propres moyens. C’est difficile, mais c’est possible de le faire.

 

Ci-haut, vous aviez cité la presse comme premier partenaire de « Mikanda Awards », comment pensez-vous pérenniser cette coopération ?
La presse est réellement le plus grand partenaire de ce projet. Merci infiniment pour le soutien sans faille depuis la première édition jusqu’à maintenant. Nous voulons encore bénéficier de ce soutien pour cette édition afin de pouvoir faire rayonner notre littérature.
CINARDO KIVUILA

Related posts