MJ30 : «Les failles de mon parcours artistique ont toujours contribué au meilleur»

Depuis l’Europe où elle a installé son QG, Mj30 a répondu aux questions d’Eventsrdc.com au sujet de sa carrière, de ses perspectives artistiques, de sa séparation d’avec Tshala Mwana et de sa relation avec Cindy le cœur. Très peu bavarde mais précise, l’ancienne protégée de Mamu national, est déterminée à défendre valablement la musique de son pays, la Rd-Congo, et à devenir une star mondiale. En ce moment où la crise politique surchauffe les esprits, Mj30 a lancé un message de paix à l’endroit de ses compatriotes. Entretien.

Avec Céléo, vous avez réalisé un featuring dans «Kugatalove», single qui n’est pas encore très connu du public. Que comptez-vous faire pour sa promotion?

Je prévois une série des productions en show case. Je suis aussi invitée dans des émissions à la télé et à la radio dans le cadre de la promotion de mon single.

A son tour, Céléo vous a invité pour une collaboration dans son Ep. Quelle touche particulière apporterez-vous à cette nouvelle collaboration par rapport à la première?

A chaque fois que j’ai l’occasion de chanter, je fais toujours de mon mieux pour être meilleure.

L’Europe est considérée comme cimetière des musiciens rd-congolais. En acceptant de vous y installer n’avez-vous pas enterré votre carrière?

Si ma carrière était enterrée, vous ne m’aurez pas contacté aujourd’hui. Le fait de me contacter prouve que ma musique est toujours vivante, surtout que je fais de la musique qui intéresse beaucoup de monde.

Quelles sont alors vos perspectives artistiques?

Mes perspectives artistiques sont claires. J’envisage me faire connaître partout au monde, être pour toujours la fierté de la musique congolaise, africaine et mondiale …

 

Mj30 a été la principale concurrente de Cindy Le cœur du Quartier latin pendant un moment. A ce jour, une certaine opinion pense que vous ne faites plus le poids devant elle. Qu’en pensez-vous?

C’est au public de juger mon talent et mon poids par rapport à toutes les autres chanteuses africaines et du monde.

Quelle relation entretenez-vous avec Cindy?

Candy -prénom de Cindy, ndlr- et moi sommes d’abord sœurs. Sur le terrain, cependant, nous entretenons une relation purement professionnelle.

Aux côtés de Tshala Mwana, votre carrière a connu un de ses meilleurs moments. Puis après, vous vous êtes séparée. Regrettez-vous cette séparation?

Entant que personne, oui. Se séparer d’avec les personnes avec qui on a formé une famille, n’a jamais été facile. Je suis tout de même contente à l’instar de Mamu Nationale -autre pseudonyme de Tshala Mwana, ndlr- elle-même. Je continue de faire sa fierté, la fierté de notre musique et de mon pays.

Accepteriez-vous de revenir aux côtés de Mamu nationale?

Pour une collaboration, oui. Je suis et resterai disponible à travailler avec ma Maman, Tshala Muana. Grâce à elle, j’ai grandi et je suis très bien dans ma carrière solo. Mais, revenir dans son groupe, non.

Quelle a été la plus grosse erreur de votre carrière?

Jusque-là, je ne parlerai pas d’erreur dans ma carrière, car les failles de mon parcours artistique ont toujours contribué au meilleur.

Un mot de la fin

Merci à toute l’équipe d’Eventsrdc.com pour l’opportunité offerte à ma personne afin de m’exprimer. Merci de l’intérêt que vous avez porté à ma personne et à ma carrière. Merci à mon équipe aussi qui, jours et nuits, se bat pour la réussite de ma carrière. Merci à mes fans qui m’apportent un soutien considérable et indispensable. Je vous invite tous à vous procurer mes chansons pour savourer de la très bonne musique. Enfin, je passe un message de paix et de joie à la République Démocratique du Congo, mon pays. Que vive la Paix!

DANNY KABANGA

Related posts