Mode : Congo Fashion Week 8, tout est bien qui finit bien

Lancée depuis le 29 octobre dernier, la 8ème édition du Congo Fashion Week s’est clôturée le samedi 2 novembre 2019, au Musée National de la République Démocratique du Congo – MNRDC -, à Kinshasa. Pour cette édition, le thème retenu était : « Du Congo avec style ». Plusieurs activités ont été organisées. Le but de cet événement est de vanter les mérites de la mode rd-congolaise.

Mannequin de grande taille et présidente du mouvement Curvy, Deborah Mutund est émue de la tenue de cette cette 8ème édition, mais aussi du lieu choisi pour l’abriter.

« C’est une édition déjà spéciale à partir du moment où elle se passe au Musée National de la RDC. C’est assez fort en symbole et c’est aussi beau de voir notre pays sous son beau jour », s’est réjouit Mutund.

Et d’ajouter : « C’est une édition spéciale pour moi qui suis une femme curvy grande taille. Pour moi, c’est une très grande victoire et je suis très fière d’être là ».

Contactez la Rédaction au +243998321400

Optimiste pour l’avenir de la mode rd-congolaise, Déborah Mutund pense que la Rd-congo est entrain de marquer son histoire dans ce domaine.

« Je pense qu’on est entrain de prendre notre envol. La Congo Fashion Week est à sa 8ème édition donc on est encore trop jeune par rapport à d’autres Fashion Week de New York, de Paris, etc…Mais je pense que nous sommes entrain de nous installer et de nous imposer comme une valeur sûre en Afrique et dans le monde », a-t-elle fait savoir.

À en croire Deborah, cette fashion Week a énormément des potentiels et répond à beaucoup de critères, dans elle excellera dans les années à venir.

Pour sa part, le mannequin top model de Kinshasa, Christian Ndawele estime que ce type d’événements a pour objectif de propulser les designers et les mannequins rd-congolais.

« Normalement quand on organise des événements pareils, c’est pour propulser les designers et les modèles dont les mannequins. Nous attendons de l’organisation de pouvoir propulser non seulement les mannequins et les désigner, mais aussi tous ceux qui constituent ce corps de mode à aller de l’avant », a fait savoir Ndawele.

Pendant 5 jours, les amoureux de la mode ont profité des défilés de mode, mais aussi des expositions, des panels et des ateliers.

TRESOR TSHINKUNKU

Related posts