Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Mohamed Ali vs George Foreman : Quarante-cinq ans après, que reste-t-il du «combat du siècle» ?

Mohamed Ali vs George Foreman : Quarante-cinq ans après, que reste-t-il du «combat du siècle» ?

Au lendemain du 30 octobre 1974, avenue Haut-Commandement n°41 (en face de l’actuelle école des finances), Zone de la Gombe… Les yeux ensommeillés pour avoir attendu le «combat du siècle»… Mais, il fallait aller à l’école, un peu plus tard, pour une activité culturelle ou je ne sais quoi… Et Notre Dame des Anges (Institut Malula plus tard) paraît loin, très loin… Dieu merci, une pluie torrentielle arrosera longtemps la ville! Nzambe aza malamu! On n’a jamais oublié… Je n’ai jamais oublié… Rideau! Flash-back…

 

Quelques mois plus tôt, Don King dépose son projet de «combat du siècle Ali – Foreman» sur la table… Abeti mesa, gaaaannn! Qui a dix millions de dollars américains liquide, prend le combat! Très intéressés pourtant, les Anglais essaient de négocier et revoir la mise à la baisse… « Eh bè, Nyati Bula Mandungu, bomemela nga bilenge wana awa! Baya kondongwana obè awa! » Mobutu paie cash… Le combat du siècle va sous les tropiques, et revêt, de médias américains, une nouvelle dénomination, «The Rumble in the Jungle»… Traînant derrière lui des casseroles déjà assez bruyantes, Don King n’a pas besoin de savoir si le preneur est un démocrate ou non, s’il fait main basse sur le Trésor public ou non, … Tout le monde à Kinshasa, olingi te, osali world na yo! Doté d’un sens inouï du show, cet organisateur des combats de boxe fait déplacer, pour donner encore plus de relief à cet événement, James Brown, BB King, … Il fait subir un lifting à l’hôtel Intercontinental pour recevoir ses VIP… Le stade du 20 mai et la Cité de la N’Sele où doivent s’entraîner les deux gladiateurs des temps modernes… Bokanisi Don King abotami lelo, il sait comment récupérer… Ah, les droits de retransmission et de publicité du combat (esika alekela gouvernement zaïrois).

Contactez la Rédaction au +243998321400

Aujourd’hui encore, quarante-cinq ans plus tard jour pour jour, il n’y aucun, alors aucun événement au Congo-Zaïre qui n’ait connu, à travers le monde, un aussi grand retentissement médiatique que le combat Ali – Foreman! Quelle visibilité pour ce pays! Avec le Sommet de la Francophonie à Kinshasa, les autorités congolaises ont promis de rééditer ce coup de com’… De 10 millions d’Ali-Foreman, l’on est passé à 100 millions de dollars américains! TV5 Monde aménage un studio mobile à Kinshasa… Au finish, l’on se souviendra plus du reportage satirique du «Petit Journal» de Yann Barthès sur Canal +.

Quarante-cinq ans après, que reste-t-il du « combat du siècle », le vrai (Don King en a organisé d’autres après, sans connaître le même impact! ), à Kinshasa? Le gestionnaire de Tata Raphaël, Barthélemy Bosongo, répond à l’AFP: « Aujourd’hui, on n’a aucun vestige de ce combat, à part le stade et ses deux vestiaires.. On ne sait pas où le ring est passé, mais il n’est plus à Kinshasa. On est en train de mener l’enquête au niveau de la justice! » C’était en 2014… L’enquête est donc en cours! Comme pour savoir qui a exigé des commissions au réalisateur américain, Michael Mann, quand il veut obtenir des autorités congolaises le tournage d’un extrait de son film, «Muhamad Ali», avec Will Smith… Yo pe bapesa yo!

Lire aussi : 30 octobre 1974 : Mohamed Ali vs George Foreman, le choc des titans au Zaïre

© D.M

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x