« Père et Fils » le feat très attendu de Djuna Djanana et Maître Gims

En séjour à Kinshasa lors du concert de son fils Maître Gims, tenu le samedi 16 septembre 2017, le chanteur rd-congolais Djuna Djanana et père de la star a accordé une interview exclusive à notre rédaction Eventsrdc.com sur la carrière de son fils, ses perspectives et sa place dans Viva la Musica. Il a, tout d’abord, confirmé un projet de signer un titre commun avec son préféré, intitulé « Père et Fils » dont la sortie est prévue pour un futur proche. Quant à son orchestre chéri, il a avoué qu’il fait toujours partie des effectifs et est prêt à conseiller les jeunes qui évoluent dans l’aile de Kinshasa pour qu’il garde toujours l’esprit Viva. Lecture.

Djuna Djanana à Kinshasa pour le concert de ton fils Maître Gims, comment ressentez-vous ?

J’ai l’émotion énorme. Cette fois-ci il y a une différence de la dernière fois que nous venus ici;  voir le public qui été présent depuis le mardi à l’aéroport lors de son arrivé ainsi que le mercredi quand nous avons fait le tour de la ville. Très étonnant encore, même les enfants chantent les sons de leur star, de leur musicien Maître Gims. Cela prouve combien Kinshasa et la RDC aiment leur musicien Gandhi Djuna. Nous avons joué de la musique, mais le résultat rentable qu’à mon fils et supérieur que le mien, parce qu’il est connu partout dans le monde. Merci Kinshasa pour ton accueille.

 

Pensez-vous enregistrer un album avec vos enfants –Maître Gims, Dadju et autres qui depuis plusieurs années se distinguent à travers le monde ?

Pour l’instant, nous préparons un son avec Maître Gims qui sera nommé  » Père et Fils « . Le fils veut aussi marqué l’histoire à sa manière. Le projet en question sera bilingue. C’est-à-dire nous chanterons en français et en lingala. Le monde attend la sortie officielle de cette chanson qui bougera encore les lignes et les chiffres.

 

C’est quoi le rôle de Djunana aux côtés de Maître Gims ?

Mon rôle reste celui d’un père qui prodigue des conseils fréquemment à son fils. Gandhi a ses managers, ses coaches, mais papa est là pour lui redresser à chaque étape de sa vie.

 

Comment sentez-vous lorsque les médias et les spectateurs se coupent en morceaux pour approcher vos enfants ?

J’ai un plaisir énorme. Maître Gims n’est pas seulement mon fils, mais il est le fils des congolais. En Europe, précisément en France, les rd-congolais sont respectés suite à la notoriété qu’a Maître Gims. Il est numéro 1 en Europe. Soutenons-le.

 

Un petit message pour les fans de Maître Gims qui ont assisté concert le samedi dernier au Shark Club ?

Tout celui qui a acheté son billet, a soutenu le fils du pays qui a amené haut le drapeau de la nation congolaise. Pour ceux qui n’étaient pas au concert, l’année prochaine, il y aura une prestation gratuite pour vous tous.

 

Vos relations avec la famille Viva la Musica ?

Viva la Musica est toujours vivant et fonctionnel. Papa Wemba a laissé cet héritage à nous tous et pour nous tous. Je suis partie intégrante de ce groupe. Nous sommes les aînés de la famille. Aujourd’hui, nous avons plusieurs petits derrières nous et nous avons ce devoir de les encadrer et  les conseiller.

ETIENNE KAMBALA

 

Related posts