Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

RDC : AIPS et FMS se serrent les coudes pour lutter contre les inégalités homme-femme dans les médias

RDC : AIPS et FMS se serrent les coudes pour lutter contre les inégalités homme-femme dans les médias

Du 20 au 30 juillet 2020, l’Association internationale de la presse sportive –AIPS – a organisé un séminaire en visioconférence depuis Lausanne (Suisse), au profit de plus de 623 journalistes hommes et femmes de plus de 111 pays du monde.

Les autres participants à ce séminaire via visioconférence. Ph. DM

Durant dix jours, les chevaliers de la plume ont échangé leurs expériences sur les inégalités homme-femme dans le métier du journalisme et des médias en général, à travers la planète.

En République Démocratique du Congo, 35 journalistes femmes de Kinshasa, du Kongo Central, du Haut-Katanga et du Kasaï Central ont pris part à cette activité sur initiative de l’Association des femmes des médias dans le sport – FMS -.

Elles ont échangé des expériences sur les difficultés qu’elles rencontrent dans l’exercice de leur métier. À en croire les femmes des médias dans le sport, elles sont souvent victimes d’harcèlement, victimes de la négligence sur le plan salarial et n’occupent pas les postes qu’elles méritent.

 

Face à toutes ces difficultés, les journalistes femmes se serrent les coudes et veulent à tout prix avoir un quota significatif et mérité dans les médias.

« Nous devons être sérieuses et battantes. Nous pouvons utiliser les réseaux sociaux et nos médias habituels pour sensibiliser les autres femmes journalistes pour qu’elles nous rejoignent dans ce combat », a lâché Patricia Bitota -coordonnatrice des FMS.

François Kabulo en compagnie des FMS. PH. DM

Présent lors de la journée de clôture du séminaire, le représentant de l’AIPS en Rd-Congo et journaliste chevronné, François Kabulo Mwana Kabulo a félicité le courage des FMS et a exhorté les femmes journalistes de prendre le risque de lever haut leurs voix parce que le métier de journalisme sportif est l’un des métiers le plus difficile, surtout pour la gente féminine.

ETIENNE KAMBALA
DJASTRO MUBEMBA (CP)

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x