#RDC : StarTimes ne relaie pas les télévisions à caractère pornographique pour enfants

C’est faux ! Le télé-distributeur StarTimes opérant en République Démocratique du Congo ne coopère pas avec les télévisions pour mineurs diffusant les dessins animés pornographiques. La capture d’écran de Cartoon Network qui circule sur les réseaux sociaux depuis le jeudi 17 août 2017 est une image d’une cybercriminalité dont a été victime cette télévision sur son site internet Cartoonnetwork.com

Ayant appris cela quelques minutes après que les cybercriminels soient en possession du site de Cartoon Network, le télé-distributeur sud-africain DSTV avait pris soins d’informer sa clientèle pour que cette image ne soit pas récupérée par la concurrence et subisse plusieurs interprétations. Rappelons que Cartoon Network est présente dans plusieurs bouquets de télédistributeurs. Elle n’est pas une exclusivité de StarTimes.

La fameuse capture qui a circulé dans les reseaux sociaux. Ph.Dr.Tiers

Dans les milieux des rd-congolais présents en Rd-C et dans les réseaux sociaux –Facebook, Twitter, Instagram et Whatsapp, cette image a été attribuée à StarTimes qui loge cette chaîne comme ses concurrents en Rd-C et ailleurs. La première personne à avoir partagé l’image en question a démontré aux parents rd-congolais que leurs enfants étaient en insécurité avec ce télé-distributeur.

 

Après investigations, la rédaction d’Eventsrdc.com a conclu qu’il s’agissait d’un piratage et non, d’une réalité. Car, les télévisions câblées maîtrisent très bien la notion de la signalétique dans l’audiovisuel. Elles ne peuvent pas diffuser des images pornographiques sans un code parental et aucun parent ou adulte ne peut pas s’abonner à une ou des télévisions qui peuvent nuire à l’éducation de ses enfants.

 

Les abonnés de StarTimes en République Démocratique du Congo et dans d’autres pays du monde savent très bien que leur télé-distributeur est professionnel et sérieux et prend toujours le temps de très bien étudier les cahiers des charges de ces télévisions partenaires et a un système de monitoring qui lui permet de veiller et de détecter toutes les vidéos malsaines.

CINARDO KIVUILA

 

Related posts