Trésor Bibi Otis en concert « Matatoli », ce 8 juillet à l’athénée de la Gombe

Auteur-compositeur de la chanson « Nionso po nazakatina yo » accompagnée par le groupe musical chrétien « Gael Music » dont il fait partie depuis plus de dix ans et responsable de l’entité musicale au sein de l’Eglise « La Parole du Salut Lingwala », Trésor Bibi Otis va présenter son tout premier album « Matatoli », ce 8 juillet 2018, à l’athénée de la Gombe. Interview.

 

Vous comptez  larguer sur le marché du disque votre tout premier album. Voudriez-vous nous en parler davantage ?

« Matatoli », c’est le titre de mon tout premier album. Il renferme plusieurs  titres au nombre desquels, « Eternel », « Monsantu», « Nzambe ya motema », « Honneur à l’agneau », « Litatoli », « Oza Nzambe ». La liste n’est pas exhaustive.

 

Dans « Matatoli », quel est le message voudriez-vous donner au peuple de Dieu ?

Sourire… « Matatoli » est un concept qui englobe trois verbes utilisés dans cet opus.Il s’agit de  proclamer, confesser et témoigner le nom de Jésus-Christ de Nazareth. En ajoutant le nom de Jésus-Christ  à côté de ces trois verbes, je me suis rendu  compte que l’on revient sur « Matatoli ».

 

A quand la sortie de votre album ?

La sortie et la présentation  de cet album au peuple de Dieu intervient, ce dimanche 8 juillet 2018, à l’athénée de la Gombe. A cette occasion, je l’invite à venir nombreux  savourer en live, les différentes chansons contenues dans « Matatoli » enfin de rendre gloire à notre Dieu. L’occasion faisant le larron, la  vente de CDs se fera pendant le concert.

 

Quelles sont les tendances musicales que vous avez exploitées dans votre album ?

Nous avons, dans ce long playing, exploité plusieurs sonorités musicales entre autres, funk, le rythme « Agwaya », bossanova, valse, slow, rumba, et le rock.

 

Avez-vous fait appel, pour la réalisation de votre album, à un chantre de Dieu d’une grande renommée ?

Oui, pour moi c’est une  façon de reconnaitre la grâce que Dieu a mise à d’autres chantres. C’est ainsi que je fais appel à maman Godé Bondembe avec qui j’ai chanté « Oza Nzambe » ; à maman Nadège Mbumba et au Pasteur David Yabaza.Les deux précités m’ont accompagné dans la chanson « Mosantu ». Il faut ajouter que cet opus a été réalisé à Kinshasa par l’ingénieur Fabrice Mabundu.Nous n’avons pas jusqu’ici un producteur mais si jamais il se pointait, nous pouvons travailler ensemble pour l’avancement de l’œuvre de l’Eternel. Nous sommes joignables au +243899223377.

 

La distribution est assurée au niveau de Kinshasa par Two days média et puis TBG. Nous sommes toutefois en pourparlers avec Food Market pour nous assurer une distribution efficace à Kinshasa et avec Kin Express qui, assure notre distribution en Europe.

SERGE MAVUNGU  (CP)

Related posts