Vodacom Best Of the Best All Stars: Pygma prêt à déclencher le concours

Après avoir annoncé en exclusivité l’organisation du premier numéro du concours « Vodacom Best Of the Best  All Stars », Eventsrdc.com  s’est entretenu avec le Directeur Général de l’agence de communication Pygma, Alain Yav, qui a rassuré que l’événement démarre dans deux semaines. Le show durera 6 semaines et le vainqueur sera  produit par le label Bomaye Music et bénéficiera d’une promotion à l’international.

A quand le début de l’événement ?

L’événement débute dans deux semaines. Bien avant le lancement, nous allons présenter les candidats à travers des émissions d’annonce pour tenir les gens en éveil. Il y aura également des émissions spéciales où interviendront les candidats. Ils seront en face d’un journaliste, chanteront et révéleront ce qu’ils sont devenus.

 

Qui sont candidats ?

Il a été demandé au public de proposer les noms des candidats. Nous avons été influencés par leurs réponses et nous avons tenu compte de la disponibilité de chaque candidat. Avec nos experts de la musique, nous avons opéré des choix conformément à la vision de cet événement.

 

Quels avantages offrez-vous aux participants à ce show ?

Les  jeunes candidats  doivent comprendre que chacun est  propriétaire de  sa carrière. Chacun est  l’architecte de sa carrière. Nous sommes là pour accompagner leur carrière. Je ne peux rien garantir à un jeune artiste talentueux. Je ne peux que  le mettre  sur un plateau de télévision pour  faire découvrir sa personne et sa voix à  tout le monde. Aujourd’hui, nous leur offrons l’opportunité de prester avec leurs propres œuvres (chansons) et nous mettons à leur disposition des experts pour la composition de la chanson. Cette dernière sera partagée sur les réseaux sociaux pour mesurer son attirance.

Le DG de Pygma Alain Yav lors du lancement de Vodacom Best Of the Best All Stars au Kwilu Bar. Ph.Dr.Tiers

Les candidats seront tous logés au même endroit ?

Nous, ce qui nous intéresse c’est la production. Nous ne faisons pas de la télé réalité. Nous allons nous intéresser sur les répétitions,  la musique ainsi que les aspirations des candidats, leur travail avec les experts et leurs performances sur les plateaux.

 

Six semaines suffisent-elles pour les candidats d’accrocher le public avec leurs œuvres ? 

A mon avis, il ne  faut pas beaucoup de temps pour aimer une chanson. On va mettre une machine. On est sur une dizaine de chaines de télévision, sur la radio et on va pomper ses musiques tout le jour.

 

On va essayer de les  distribuer dans les boites  et  les mettre sur les chaines partenaires  et  sur les réseaux sociaux.  Ces chansons seront placées  sur les parties digitales, l’application qu’il faudra télécharger. On va pousser. Quand le candidat part, il part avec sa chanson, son clip. Pendant le show, la chanson sera gratuite et le public pourra  gratuitement  télécharger. A la fin du  show, elles seront vendues, mises en ligne pour être vendues.

 

Y aura-t-il une cagnotte à la fin ?

Bien sûr. Le vainqueur en plus de  bénéficier d’une production avec le label Bomaye Music accompagnera et produira le gagnant. L’idéal est d’envoyer le candidat en studio en Europe et sortir quelque titres en audio et vidéo.

 

Qui seront dans le coaching des artistes ?

Toute expérience va être comme un label de production. Il y aura des vrais experts, des compositeurs spécialisés qui vont les aider à écrire leur chanson, il y aura des bons noms qui vont apparaître. Nous n’allons pas les révéler maintenant. Tout sera bien épicé.

 

Après cette édition spéciale, allez-vous renouer avec les éditions annuelles ordinaires ? 

Cette édition est spéciale, parce que nous avons connu 5 ans normaux. Ce sera comme ça chaque 5 ans. Après, nous allons repartir  sur une période de 4 ans normaux encore.

Alain Yav -DG de l’agence de communication Pygma. Ph.Dr.Tiers

Un message aux congolais, attendant fiévreusement cette nouvelle édition ?  

Ça va être excellent, ça va être bien.  Nous  sommes à  votre  écoute et nous pensons qu’il y a toujours moyen de s’améliorer. Nous comptons de faire mieux et beaucoup mieux pour la prochaine. Quand il y a des erreurs, nous corrigeons.

 

Nous ne saurons pas être parfaits. Nous demandons à tous ces rd-congolais de nous envoyer leurs  remarques et suggestions plutôt de critiquer inutilement.  Je lance un appel de soutien au soutien du développement l’industrie musicale du pays, en dépit du fait que Pygma ou Vodacom peut faire quelque chose.

CINARDO KIVUILA

Related posts