Werrason vs Zacle Bababaswe : le duel électoral de Kimbanseke

Une des communes de la périphérie Est de la ville de Kinshasa, Kimbanseke, au 23 décembre 2018, va connaître un duel électoral sans précédent comptant pour les législatives provinciales. Ce duel va mettre aux prises l’un des célèbres musiciens rd-congolais, Werrason, et un ancien animateur télé de renom, Zacharie Bababaswe.

 

Né Nöel Ngiama Makanda, Werrason se présente sous les couleurs de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés -AFDC-A-, plateforme du ministre d’Etat au Plan, Modeste Bahati Lukwebo, et membre du Front commun pour le Congo -FCC-, méga plateforme politique placée sous l’autorité de Joseph Kabila, Président de la Rd-Congo.

 

Zacharie Bababaswe, affectueusement appelé Zacle, enfile le maillot de l’Alliance des mouvements du Kongo -AMK-, une des trois plateformes composant Ensemble de Moïse Katumbi.

 

Le candidat député, Werrason Ngiama. Ph. Dr. Tiers

 

Werra rejoint Kabila, Zacle quitte le camp présidentiel

 

Alors que dans le monde culturel les deux personnalités s’entendent parfaitement, la réalité est toute autre sur la scène politique. Elles sont aux antipodes, les autorités morales de leurs plateformes étant des ennemis politiques.

 

Réputé proche des schegués -enfants de la rue- et des habitants de la Tshangu -un des quatre districts de Kinshasa auquel appartient la commune de Kimbanseke-, Werrason, candidat n°58, entend profiter de sa bonne image auprès de cette catégorie de la population pour se faire élire. Son allégeance au Président Kabila, selon certains analystes du monde politique, risquerait de lui porter préjudice, Kinshasa étant qualifiée « d’hostile » au régime de Kabila.

 

 

Cette considération des analystes est certainement à l’origine de l’absence d’un quelconque logo ou symbole indiquant l’appartenance de Werrason au FCC dans une affiche lui attribuée qui est en circulation libre sur les réseaux sociaux. Sur cette affiche, l’on voit Ngiama Makanda présenté comme ambassadeur de la paix et candidat député national dans la ville de Kikwit. Le patron de Maison mère s’est ainsi aligné sur deux fronts mais pour le compte d’un même regroupement, celui de Modeste Bahati.

 

Converti en politicien depuis son élection en 2011 comme député national au district de la Lukunga -à Kinshasa-, Zacharie Bababaswe a quitté le camp présidentiel pour rallier Moïse Katumbi, ancien bras droit de Joseph Kabila. En plus du camp politique, Zacle a changé aussi de bastion. Il a quitté la partie Ouest de Kinshasa pour se réfugier dans la partie Est… à Kimbanseke plus précisément.

 

La peur du vote sanction? La question taraude les esprits. Si oui, cette peur est-elle si vive qu’elle a poussée Zacle à revoir ses ambitions à la baisse? Si non, qu’est-ce qui explique ce changement de fief et cette révision à la baisse des ambitions? Des questions ne cessent de fuser.

 

Marie-Ange Lukiana, ancienne ministre de Portefeuille, Genre et famille puis Travail. Ph. Dr. Tiers

 

Marie-Ange Lukiana, l’autre challenger

 

En attendant de trouver réponses à cette vague de questions, une chose est certaine: Zacle et Werrason vont s’affronter à Kimbanseke. Dans ce combat, Marie-Ange Lukiana, ancienne ministre de Portefeuille, Genre et famille puis Travail et prévoyance sociale se positionne aussi.

 

Selon la liste définitive des candidats aux législatives provinciales publiée par la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, 227 candidats, dont 192 hommes et 35 femmes, ont pris place au plot de départ à Kimbanseke. Seuls les 5 premiers seront élus pour représenter cette commune à l’Assemblée provinciale de Kinshasa pour la prochaine législature.

 

LAURENT OMBA

Related posts