Xtian Shengen présente « L’Inattendu » ce 30 avril à Kinshasa

Tout sera dévoilé ce vendredi 30 avril 2017, à Laviela, à Kinshasa sur le Boulevard du 30 Juin. L’artiste musicien rd-congolais Xtian Shengen présentera officiellement son nouvel album intitulé « L’Inattendu » devant la presse nationale et internationale, et devant son public. L’entrée est fixée à 5$ pour les femmes et 10$ pour les hommes.

Ce disque est produit par Le Rancard Prod et managé par le réalisateur Yan Mambo.

Biographie

A l’âge de 9 ans, Christian Shengen appris a jouer a la guitare s’inspirant de l’un de ses amis de famille qui venait souvent lui rendre visite avec une guitare, il apprit si vite qu’a ce même âge il commença a impressionner les églises et groupe musicaux du quartier qui se précipitèrent a lui pour son talent de très jeune âge. A l’âge de 11 ans, la vie prit une tournure très différente et difficile pour Xtian Shengen. Car, il perdu son père suite a une courte maladie et vu la mésentente et indifférences qu’il eut entre la famille de son père et celui de sa mère, il fut très difficile pour sa mère de supporter le choc, elle aussi a son tour tira révérence quelques années plutard.

Xtian Shengen devint forcé de chercher une ressource de finance pour subvenir aux besoins quotidiens de lui, ses frères et sœurs comme tout orphelin et surtout ainé de la famille. Pour ce, il commença à faire de la musique sa profession pour se faire de l’argent pour survivre au quotidien. A l’âge de 14 ans, bien que Christian Shengen ait déjà perfectionné son talent et surtout bosseur, il attirait déjà l’attention de plusieurs artistes et promoteurs vu son âge. Mais se rappelait souvent que sa mère était trop ferme et voulait à tout pris qu’il finisse ses études.

En 2001, il fut contacter par un artiste de la diaspora congolaise de Londres (Chancelier Desi Mbwese) pour travaillé avec lui et ils formèrent le groupe (Planet Elegance) dont il en fut co-fondateur, et ils enregistrèrent l’album « Correction » en 2001 et « Bénédiction » en 2006.

Avec le même groupe, ils sont allés en tournée en Angleterre en 2002 grâce au label (Comaps Music), et c’est là qu’il avait été sollicité pour travailler avec des artistes comme Mbilia bell, Bozi Boziana, Madilu et tant d’autres avant d’être mit en contact avec Koffi Olomide en 2005 pour deux concerts à Londres au Royal festival hall et Stratford Rex, et c’est la que Koffi Olomide lui proposa d’intégrer son groupe Quartier Latin. Il évolua au près de Koffi Olomide comme Directeur artistique jusqu’en 2010 avant de poursuivre une autre de ses passions qui est de promouvoir la jeunesse et surtout la rendre positive.

Alors Xtian Shengen s’engagea à apprendre gratuitement la guitare aux jeunes garçons et filles de Kinshasa pendant un long moment avant de sélectionner quelques-uns d’entre eux avec beaucoup de talents pour constituer son propre groupe (Schengen Music). , et ils sont présentement en studio pour l’enregistrement de son premier album solo qui a comme intitulé « L’Inattendu » parce qu’il a beaucoup en lui et le seul moyen pour lui de s’exprimer n’est qu’a travers la chanson et personne ne pouvait s’attendre à ce qu’au-delà de ses talents de virtuose de la guitare et de beat maker, Xtian pouvait être batteur, pianiste, chanteur, rappeur et même atalaku (animateur) de son album prévu pour le 30 avril 2017.

 

Christian Shengen est aussi ambassadeur de la campagne de sensibilisation sur les enfants avec handicape physique ou mentale en Afrique et aussi une voix pour les familles ayant vécu la guerre en République Démocratique du Congo, en Afrique et dans le monde.

 

Discographie

Il a, dans son actif, un album « L’Inattendu » (2017) et des singles entre autre « Électro Rumba » (2013) et « Sweet kiss me » (2015).

Christian Schengen a aussi collaboré avec le Chancelier Desi Mbwese dans l’abum « Correction » comme Directeur artistique et Guitariste. Avec le même artiste, il a joué plusieurs rôles (Direction artistique, arrangement, guitare, programmation, auteur : Illusion, Fair Play) dans le disque « Bénédiction ».

Il a contribué dans plusieurs opus de Koffi Olomide, à savoir, « L’album du patron » où il a géré la guitare, les arrangements et la direction artistique. Dans « Chicotte à Papa », il a régi la guitare, les arrangements et la direction artistique. Dans « Cindy chante Koffi », Xtian Schengen s’est occupé de la guitare et de la direction artistique). Très apprécié par Koffi, il a eu la charge de jouer la guitare de plusieurs chansons de l’album « 13ème Apôtre ».

En ce moment, Xtian Schengen tient à se trouver une place dans la musique rd-congolaise et dans la musique du monde.

MIRIAM NZEKE

Related posts