Basketball Mondial : Maxi Shamba croit à la qualification de la RDC

Classé dans le top 10 des meilleurs joueurs de la première phase des éliminatoires de la Coupe du monde de Basketball, prévue en 2019 en Chine, l’international rd-congolais Maxi Shamba a répondu aux questions d’Eventsrdc.com dans un entretien à baton rompu. Au cours de cet entretien, il s’est affiché confiant pour la Rd-Congo dans la seconde phase des éliminatoires. Entretien.

 

Grâce à votre performance lors de la première phase des éliminatoires de la Coupe du Monde Chine 2019, vous avez figuré dans le top 10 des meilleurs joueurs. Quelles sont vos impressions ?

Ce n’est pas grâce à moi même. Il y avait 12 joueurs dans l’équipe et 5 sur le terrain. Je suis fier de mes coéquipiers bien que ce n’était pas facile. Nous sommes des jeunes talents et nous avons eu vraiment le temps de travailler.

 

Au premier acte des éliminatoires, les résultats de la RDC ont été piètres: 3 sorties, 3 défaites. A quoi était dû cette contre-performance ?

Bien sûr, il y a eu des défaites. Jouer trois rencontres successives n’a pas été facile pour nous. Deux d’entre ces rencontres ont été disputées jusqu’aux prolongations. Les erreurs et le manque d’expérience nous ont été fatales. Du moins, nous nous sommes battus. Nous avons besoin des stages pour qu’il y ait davantage  cohésion entre nous. L’équipe nationale est censée jouer des matchs amicaux avec des grands pays.

 

 

La RDC est dans une mauvaise posture pour les éliminatoires. Comment comptez-vous aborder la deuxième manche ?

Nous savons très bien que notre zone est difficile. Pour la deuxième manche, nous allons sérieusement nous battre pour défendre notre pays parce que nous connaissons déjà leur manière de jouer. Nous sommes obligés de nous donner à fond et à 100% pour espérer nous qualifier.

 

Qui est Maxi Shamba ?

Maxi shamba est un athlète rd-congolais né et grandi à Kinshasa. J’ai commencé avec le basketball de la rue à Lemba Super. Après un moment, j’ai disputé les compétitions interscolaires à Mokengeli avant de rejoindre la deuxième division avec la formation de Sainte Elizabeth en 2007. Puis, j’ai réussi de signer un contrat de 5 ans avec BC Molokaï de Matonge en 2008, débutant ainsi ma carrière professionnelle. Avec ce club, j’ai remporté plusieurs récompenses : 4 fois champions de Kinshasa, 3ème de la Coupe du Congo et j’ai été élu meilleur joueur du Congo. En 2010, j’ai été désigné capitaine de l’équipe nationale U18. Après Molokai, j’ai joué au Gabon pour deux saisons. Avec mon club Tali BB, j’ai été deux fois champions du Gabon et j’ai été élu meilleur joueur du tournoi lors de la saison 2013-2014. C’est dans le même club gabonais que j’ai été élu 2 fois meilleur joueur africain zone 4. Quitté le Gabon, j’ai rejoint l’Algérie en 2016 pour 3 saisons au sein du club Olympique de Batna. Pour l’instant, je suis à l’AS Salé du Maroc, championne d’Afrique, et je suis 5ème meilleur joueur africain sur 163.

 

Dans le passé, j’ai réussi plusieurs passages élogieux au sein des quelques clubs congolais, notamment New Génération, BC Mazembe et BC Lupopo.

 

Dans votre actuelle équipe, As Salé, vous avez remporté combien de titres individuels ?

Dans mon actuelle équipe, nous sommes en plein championnat. Nous avons disputé sept matchs pour sept succès. La compétition continue et je me distingue.

 

Un message au public rd-congolais.

Donnez-nous juste de la chance. Nous sommes une nouvelle génération et nous allons nous battre pour le pays.

ETIENNE KAMBALA

 

Related posts