Fally et Ferré comme C. Ronaldo et L. Messi

Ils sont adulés, aimés, critiqués, conseillés, mais aussi peints par quelques têtes de leur société rd-congolaise –journalistes, historiens, critiques d’art… et par la population. Il s’agit des deux jeunes musiciens de la trentaine qui depuis plus d’une décennie défendent les couleurs de la République Démocratique du Congo à travers le monde. Ils sont tous kinois et s’appellent Fally et Ferré. Les deux F qui gagnent. Cette chronique de Didi Mitovelli compare systématiquement ces deux artistes musiciens rd-congolais aux deux grandes célébrités sportives de l’heure, -Lionnel Messi et Christiano Ronaldo. Bonne lecture.

{J’avoue avoir une sale manie d’écouter aux portes, déformation professionnelle oblige! Devant moi, trois jeunes gens commentent le dernier Ferré Gola qui, à peine sorti, est déjà salué par la critique et… par JB Mpiana! Ce qui est rarissime sur une scène musicale dominée par l’ego de star! « Ferré aza neti Messi, Fally neti Ronaldo!» (Ferré comme Messi, Fally comme Ronaldo), affirme l’un de ces adolescents, appuyé par les deux autres… Je trouve la comparaison à la fois intéressante et proche de la réalité, surtout quand il argumente… En effet, Ferré, c’est un don, le talent naturel… Déjà, quand, tout petit, il preste, en lever de rideau de Quartier Latin, dans Rumba des jeunes, un groupe de quartier à Bandal, Koffi Olomide bondit de sa chaise dans les coulisses, et le fait venir aussitôt… Préparant un voyage pour Paris, il lui demande d’attendre son retour à Kin, pour conclure le marché! Entretemps, le jeune Hervé est vite happé par Wenge Musica BCBG 4X4 Tout Terrain… Rien qu’à la première chanson, les administrateurs de ce groupe demandent à être couverts… Ils ont de la chair de poule à 35° à l’ombre! Les filles s’arrachent les cheveux! On l’appellera désormais « Chair de poule »…

 

Mais, la voix de la nouvelle recrue, en concurrence avec celle de JB Mpiana, n’aura point d’espace pour s’exprimer en studio! Et quand l’animateur Tutu Callugi est suspendu, Ferré est relégué au rang d’atalaku dans les concerts! Plus tard, il prendra sa revanche aux lendemains de la dislocation du terrible groupe de Dibamboma…

 

Issu, lui, d’un autre registre musical à Kintambo, celui du tradi-moderne appelé ici « mbonda », où l’on ne demande pas d’être un chanteur d’exception, Fally Ipupa a dû en revanche beaucoup souffrir, travailler davantage pour atteindre le niveau vocal qui est le sien aujourd’hui! Il a relevé bien des défis avec Talents latents, un groupe de Bandal, battu bien des records avec Quartier Latin… Et, comme Ronaldo, il semble être obsédé par les statistiques en solo!}

DM

Related posts