La version de Pascal Mukuna sur les joueurs déclarés abandonnés

Entre le FC Renaissance et certains de ses joueurs, les relations ne sont pas au beau fixe. Au nombre de 4 et de nationalité étrangère, ces joueurs réclament leur dû et ont résolu de porter l’affaire à la Fédération congolaise de football association -FECOFA- et à l’Union des footballeurs du Congo – UFC -.

 

A la faveur d’une sortie médiatique, mardi 11 septembre 2018, sur les ondes de Raga FM, Pascal Mukuna, président réélu du FC Renaissance du Congo, a donné sa version des faits. A l’en croire, ces joueurs ont tenté d’escroquer le club et il n’est pas question de les laisser bouffer son argent sans rendre le service pour lequel ils ont été engagés.

 

Pour illustrer ses propos, le président des Oranges a évoqué le cas du nigérian Vincent Tchalla. «Nous lui avons remis l’argent pour deux saisons comme convenu dans le contrat. Il a pris l’argent alors qu’il était encore sous-contrat avec un club gabonais. Il a servi l’équipe pendant une saison seulement», a expliqué l’évêque Mukuna qui insiste sur le fait que le club doit récupérer cet argent.

 

«Nous sommes entrain de récupérer cet argent sur son salaire. Nous ne pouvons pas tolérer l’escroquerie», a-t-il dit avant d’aborder le cas du malien Coulibaly.

 

 

«Il a déjà perçu l’argent pour deux saisons de contrat et il lui reste une saison au sein du club. Cependant, il est venu avec un souci à la jambe qui a contraint l’équipe à dépenser 4.000 USD pour le traitement», a relaté Mukuna. Et de préciser: « A l’heure actuelle, Coulibaly souffre de la tuberculose. On ne sait pas le conserver dans l’effectif avec une telle maladie. Il est obligé de rentrer chez lui».

 

Lors de cette sortie médiatique, le président du FC Renaissance a nié toute implication de sa personne ou du club dans la confiscation des passeports de ces joueurs par les services d’immigration. « Si leurs passeports sont retenus par les services d’immigration, où est le problème du club? », s’est même interrogé Mukuna tout en rassurant que Vincent Tchalla et Fousseny Coulibaly vont prendre leur avion à l’exception de Sarkozy. Ce dernier, selon Pascal Mukuna, doit rembourser l’argent du club. « Sinon, il ne partira pas. Nous ne badinons pas », a-t-il craché.

 

ETIENNE KAMBALA

Related posts