MASA 2018 : les représentants de la Rd-C prêts pour le rendez-vous

La ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire va vibrer, du 10 au 17 mars, au rythme de la 10ème édition du Marché des arts du spectacle africain (MASA). Les artistes devant prendre part à cette grand-messe des arts de la scène affûtent déjà leurs armes afin de présenter des spectacles de qualité et séduire le public.

 

La Rd-C sera présente à cette fête grâce au jeune humoriste Félix Kisabaka qui figure dans la sélection officielle. Il ne sera pas le seul. Seront également au rendez-vous, mais dans la liste des artistes et spectacles retenus dans la partie Off, la chanteuse Licelv Mauwa, la rappeuse Orakle Ngoy et le chanteur Jocelyn Balu. Les informations en notre possession renseignent qu’une partie de cette délégation a quitté Kinshasa mercredi 7 mars. La dernière équipe posera ses valises à Abidjan ce jeudi 8 mars, a confié Celpa Diakiese, cheffe de la délégation des artistes inscrits en Off.

 

Malgré certaines difficultés rencontrées, à l’exception de l’humoriste  Kisabaka qui est totalement pris en charge par la direction générale du MASA, chapeautée par le professeur Yacouba Konaté, les autres artistes kinois ont pu quand même trouver des moyens pour leur déplacement. La stratégie de récolte de fonds mise en place par l’équipe à travers les productions à Kinshasa avec comme concept « Sur la route du Masa » a partiellement payé. Grâce aux deux concerts organisés au Palm Beach et à l’Institut français de Kinshasa, Licelv, Orakle, Balu, ainsi que quelques membres de leurs groupes respectifs, ont trouvé des moyens ayant permis la prise en charge de leur voyage. « Aussi qu’avec l’appui de certaines personnes de bonne volonté et autres partenaires », a ajouté Celpa.

 

Pendant ce temps, les dates des productions sont connues. Jocelyn Balu entre en scène le 12 mars, alors que la charmante Licelv, elle sera en face du public le 13 mars, puis le jour suivant dans le cadre du projet Afropolitain. Alors qu’Orakle mettra le feu, sans nul doute, jeudi 15 mars 2018.

 

Par ailleurs, le MASA offre des réelles opportunités aux artistes africains présentant un travail de qualité du point de vue artistique. A chacune de ses éditions, des contrats sont signés, car l’événement reçoit plusieurs diffuseurs et directeurs des festivals aux côtés d’une centaine de journalistes étrangers venus couvrir la manifestation.

 

L’on ose croire que le sélectionné officiel de la Rd-Congo à ce marché, l’humoriste Félix Kisabaka, et les trois autres inscrits dans la catégorie Off (Licelv Mauwa, Orakle Ngoy et Jocelyn Balu), seront en mesure de décrocher des contrats de production ou des tournées pour faire rayonner davantage la culture congolaise avec ses potentialités artistiques. « Même si l’Etat n’accompagne pas ses représentants, connaissant les artistes qui prennent part à cette fête, il y a de bonnes nouvelles à l’issue du MASA », prédit un inconditionnel des lieux qui accueillent très souvent ces artistes à Kin.

PATRICK NZAZI

 

 

Related posts