Mort du célébrissime Johnny Hallyday : la #RDC aussi pleure

L’artiste ne meurt pas, dit-on. Le Grand Johnny s’éteint, ce 6 décembre 2017, en France. Mais il reste vivant à travers ses œuvres monumentales. La France en deuil. Le monde en deuil.

 

Les rd-congolais se rappellent également de cette star de la chanson française qui avait livré un concert au Ciné Palladium, à Kinshasa en 1969. Accompagné de sa femme, la française Sylvie Vartan, Johnny avait émerveillé les rd-congolais avec un spectacle haut en couleur. Plusieurs autorités de cette époque étaient présentes dans cette mythique salle de Léopoldville devenue Kinshasa. Nous citons le feu Etienne Tshisekedi et Jean-Jacques Kande.

De gauche à droite, Jean-Jacques Kande (ministre de l’Information), Etienne Tshisekedi (ministre de la Justice) et Marthe Ngalula (épouse d’Etienne Tshisekedi) au ciné Palladium lors du concert de Johnny Hallyday à Kinshasa. Ph.Dr.Tiers

 

Star au vrai sens. Johnny Hallyday est décédé à 74 ans et a battu le record avec des chiffres monstrueux tels que 110 millions de disques vendus, 3240 concerts, 993 chansons interprétées, 540 duos avec 187 artistes, 187 tournées, 79 albums dont 29 encore en studio, 40 disques d’Or, 29 millions de spectateurs et 9 concerts au stade de France. Le Grand Hallyday a marqué son passage terrestre.

 

Adieu Johnny.

DANY KABANGA

 

Related posts