Après le dialogue, la Primature…

Au lendemain du Dialogue de la Cité de l’Union Africaine, plusieurs langues se sont déliées soit pour taxer d’inconstitutionnelle, soit pour encourager  l’option levée par les dialogueurs en confiant à l’Opposition, la primature.  Au cœur de la crise politique due à l’impossibilité d’organiser les élections dans le délai constitutionnel, l’Opposition au dialogue a tenu mordicus à ce qu’elle soit directement impliquée dans les affaires-gage de sécurité- pour la  concrétisation du prochain calendrier électoral. Le gouvernement actuel ayant échoué à cette mission, est réputé démissionnaire et doit laisser les rennes à…

Read More