Après son contrat avec Airtel RDC, Fally évolue en électron libre

Le contrat reliant la pop star rd-congolaise Fally Ipupa et la société des télécommunications Airtel RDC a pris fin depuis mars 2018.

 

Après trois ans de noces, le jeune chanteur lover est devenu libre comme un électron. Selon certaines indiscrétions, il coopérera avec n’importe quelle société des télécommunications pour les concerts, les publicités et autres types d’affaires comme il le fait avec les brasseries. « Pour votre information, c’était seulement dans notre pays, la République Démocratique du Congo où Fally était l’exclusivité d’une société des Télécoms. Dans d’autres pays africains, il jouait pour toutes les entreprises de ce secteur qui le produisait. Je pense qu’avec ce statut d’électrons, il évoluera mieux et pourra bien préparer sa retraite », a dit Hugues Ngula -rd-congolais de la diaspora.

 

Lorsque nous contactions le staff de l’artiste pour savoir quelles sont les Télécoms qui toquent déjà à sa porte. C’est le silence total. Or, nous savions tous qu’avec le succès qu’il récolte depuis 2006, il ne manquera pas des sollicitations.

 

Cette fin de contrat est une très bonne nouvelle dans les milieux des patrons de ce secteur qui quotidiennement tiennent à maximiser les recettes.
DANNY KABANGA

Lire aussi:

A l’approche de son divorce avec Airtel, Fally Ipupa se voit en freelance

Related posts