Du 28 au 29 octobre 2017, Kinshasa célèbre les « Ndundu » à l’ABA

Au travers du festival «Fièrement Ndundu», les albinos sont dignement célébrés à Kinshasa. Pour la troisième fois de suite, ce festival va se tenir avec un objectif plus particulier: la construction d’un  Albishop  où les Ndundu -albinos- de Kinshasa pourront se procurer des produits  nécessaires à ce type de peau.

L’Académie des Beaux-arts -ABA- est le cadre choisi pour abriter la troisième édition de « Fièrement Ndundu », prévue du samedi 28 au dimanche 29 octobre courant. Au programme, diverses activités sont prévues,  entre autres symposium, conférence de presse,  exposition, moments de sensibilisation à l’auto-prise en charge de  la femme albinos, marche de l’unité,  prestation des artistes albinos et non-albinos.

 

En marge de cette troisième édition du festival « Fièrement  Ndundu »,  Yan Mambo, coordonnateur de l’ASBL « Plus De Couleurs », a, à travers  la « Soirée sans mélanine », lancé une campagne de collecte des fonds pour la construction d’un Albishop. « Un Albishop remédie aux problèmes particuliers de l’albinos ou des albinos afin de leur permettre de se protéger de façon régulière et peu coûteux pour prévenir le cancer de la peau et de garantir leur beauté permanente », a expliqué  Yan Mambo lors d’une interview accordée à Eventsrdc.com en mars dernier. Pour Mambo et sa structure, l’Albishop est un moyen  de contourner les longs moments d’attente des produits offerts bénévolement aux Albinos par différentes structures.

 

« L’accès au produit curatif est très difficile aux albinos. Les albinos ont l’habitude d’attendre les structures militantes pour leur bien-être de distribuer des produits après un trimestre ou un semestre. Mais, la canicule présente dans ce pays ne permet pas à un albinos d’attendre tout ce temps pour se protéger. Par ailleurs, les produits vendus dans cette ville ou dans ce pays sont extrêmement rares et coûteux », a-t-il détaillé.

 

Le coordonnateur de Plus De Couleurs croit dur comme fer que son initiative est la solution  la plus simple et à court terme  pour la protection des albinos en Rd-Congo. « Notre boutique accueillera plusieurs albinos, car, chez nous, le produit curatif de 80$ reviendra à 5$. Avec notre shop, l’albinos aura non seulement le courage de s’approvisionner régulièrement, mais aussi de pouvoir travailler dur afin de se donner une bonne raison de vivre en se protégeant », a-t-il rassuré.

 

Tenez, Gloire Mandefu, activiste de son état luttant contre la discrimination, est l’ambassadrice de la troisième édition de « Fièrement Ndundu ».

LAURENT OMBA

 

 

Related posts