Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Squash : Suspendus, Bianco Kibuila et Joly Binga sollicitent l’implication du ministère des sports

Squash : Suspendus, Bianco Kibuila et Joly Binga sollicitent l’implication du ministère des sports

Suspendus depuis le 10 juin 2019, par la Fédération congolaise de Squash – FECODESQ – pour indiscipline, les athlètes Bianco Kibuila et Joly Binga sollicitent l’implication du ministre des sports et loisirs, Amos Mbayo dans ce dossier. A en croire les deux squashmans, la fédération les a suspendus irrégulièrement. Leur dossier est vide. Aucune action disciplinaire leur à été infligée jusque là.

« Depuis ma suspension, j’avais décidé de garder silence jusqu’au mois d’octobre, mais jusqu’à présent rien n’a été fait. C’est ma carrière qui est mise en danger. La fédération suspend un athlète pour une durée de deux ans, sans motivation et c’est une lettre arbitraire, qui n’est pas soutenue », a expliqué l’indéboulonable champion du Congo de squash, dans un entretien avec Eventsrdc.com.

Contactez la Rédaction au +243998321400

Pour son coéquipier, Joly Binga, la FECODESQ a pris une décision arbitraire sans penser à l’avenir des athlètes : « Je suis vraiment désolé par rapport à la suspension que la fédération nous a infligée. Nous sommes des sportifs. Pour bien évoluer, il nous faut des compétitions. Malheureusement, la FECODESQ nous prive de tous les tournois de squash parce que nous avons réclamer nos droits ».

Bianco et Joly se tournent vers le nouveau patron du sport en Rd-Congo, Amos Mbayo. Ils sollicitent du ministre des sports et loisirs, une implication personnelle dans cette affaire. « Je ne comprends pas quel est la vraie raison de notre suspension. Nous faisons appel au ministre des sports et loisirs, Amos Mbayo et nous sollicitons son implication personnelle pour la levée de cette mesure en fin de nous permettre de continuer à exercer librement notre discipline », sollicite Kibuila.

« Je sais que nous sommes dans un pays d’État de droit. Nous sollicitons l’implication de son excellence Monsieur le ministre des sports dans cette affaire. Car, il s’agit de notre carrière. La carrière de la jeunesse qui est sacrifiée », a renchéri Binga.

Lire aussi : Squash: Suspendu par la FECODESQ, Bianco Kibuila donne sa version des faits

ETIENNE KAMBALA

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x