Squash: Suspendu par la FECODESQ, Bianco Kibuila donne sa version des faits

La Fédération congolaise de squash -FECODESQ- a, mardi 10 juin 2019, infligé une suspension de deux ans à Bianco Kibuila et Joly Binga.

Les deux athlètes rd-congolais sont accusés d’indiscipline à l’endroit du président de la FECODESQ, Simon Yoka.

En réaction à cette lourde peine, Bianco Kibuila, l’ndéboulonable champion du Congo de la spécialité, s’est confié à Eventsrdc.com pour livrer sa version des faits.

« Nous, joueurs, avions sollicité une réunion pour savoir quelles sont les récompenses prévues en marge de la 16ème édition de l’Open international. Le président a boudé la réunion et il a dit qu’il ne sera pas en tête-à-tête avec les joueurs jusqu’à sa mort », explique Bianco Kibuila qui se dit surpris d’apprendre sa suspension alors que les négociations ont été lancées avec les émissaires du président de la FECODESQ.

« En entendant sa réponse, nous avions décidé de nous réunir avec ses délégués. Subitement, deux jours plus tard, je vois la lettre qui sanctionne Joly et moi alors que nous étions six athlètes au cours de la réunion », raconte l’athlète qui, à la suite de cette sanction, va manquer le 16ème Open international de Squash, lancé le mercredi 12 juin 2019 au Cercle Elaïs de Kinshasa.

Bon gré mal gré, Biango Kibuila va être détrôné.

ETIENNE KAMBALA

Related posts