2018, année de grandes réalisations et des récompenses à la Bralima

Le 23 octobre 2018, la Bralima a soufflé sur sa 95ème bougie. Durant son parcours, la filiale d’Heineken, par ses hauts faits, n’a cessé de damer des pions à ses concurrents et de garder jalousement le maillot jaune de leader dans le secteur brassicole en Rd-Congo en générale et à Kinshasa particulièrement. Cette année encore a été celle de grandes réalisations et des récompenses à la Bralima.


Le logo de 95 ans de la Bralima. Ph.Br

En 2018, Energy Malt et Mutzig ont enrichi la gamme des produits de la Bralima. Contenant de la caféïne, de la taurine et du ginseng, Energy Malt a la particularité d’être la seule boisson énergisante du marché rd-congolais faite à base de malt. Ce produit, auquel l’on associe l’image du rhinocéros, symbole de la force tranquille mais puissante, a été conçu dans l’optique d’augmenter l’énergie et la performance des consommateurs pour les accompagner dans leur défis de chaque jour. Il a officiellement été présenté au grand public le vendredi 13 avril 2018 par un road-show, parti du siège social de la Bralima pour chuter au rond-point des Huileries dans la commune de Lingwala où une soirée culturelle et festive a été organisée.


La boisson énergisante qui ressemble aux rd-congolais. Ph.Br

Quant à Mutzig Class, elle a été portée sur les fonts baptismaux le vendredi 28 septembre 2018 à la faveur d’une soirée d’excellence organisée au Pullman Hôtel de Kinshasa. Elle est la troisième de la gamme de produits Mutzig après « Mutzig Blond » et « Mutzig super bock » et fait le bonheur des friands de la bonne bière.

D’un goût suave, Mutzig class est une bière blonde premium encore plus rafraichissante et légère avec un taux d’alcool de 5%, brassée avec un processus simple à la fermentation lente. Elle apporte à ses consommateurs le bénéfice émotionnel.

Un groupe de jeunes branchés de Kinshasa était également de la partie. Ph.Bralima


Reconnaissance internationale de la qualité des produits Bralima
A nouveau, la qualité des produits offerts par la Bralima aux consommateurs a été reconnue à l’international par Monde Sélection qui a décerné deux médailles d’or à Mutzig Bock et Victoire. Victoire a remporté sa médaille d’or dans le secteur des bières blondes alors que Mutzig Bock a raflé la sienne dans le secteur des bières brunes.


Un motif de joie couplé de fierté pour l’ensemble du personnel de la Bralima vivement félicité par le Directeur Général, René Kruijt. Cet événement hautement significatif a été célébré le vendredi 29 juin 2018 au bar de la Direction Marketing et Commerciale située dans l’enceinte de la Bralima.


A cette occasion, le DG Kruijt a félicité le travail d’arrache-pied abattu par l’ensemble des agents et particulièrement ceux des départements de Contrôle qualité, de Production et de Marketing.

Les deux bières de la Bralima primées en 2018 par Monde Sélection. Ph.Br


PME, programme de fabrique des entrepreneurs
Outre les boissons, la Bralima s’est employée, en 2018, à fabriquer des jeunes entrepreneurs et créateurs d’emploi à travers son programme-concours « Primus masolo efungwami » -PME.


Diffusé sur les antennes de certaines télévisions locales, ce concours a mis aux prises 20 projets portés par une classe jeune et dynamique. Les 5 meilleurs projets ont bénéficié d’un fond de démarrage à la hauteur de 13.000.000 FC chacun. En plus de cette importante somme, ces projets ont intégré le programme d’incubation pour une durée de 6 mois afin de permettre à leurs propriétaires d’asseoir des entreprises dignes et créatrices d’emploi.


Daniella Mulasi, Claude Atila, Nathan Kamba, Axel Kilosho et Fabel Mukeba forment le quinté gagnant et vont bénéficier d’un soutien financier de la part de la Rawbank, partenaire de la Bralima dans le cadre du programme PME.


La formation des techniciens au cœur de la politique de la Bralima
Les installations de l’Ecole des brasseries de l’Afrique centrale -EBAC- ont entièrement été relookées et équipées pour assurer la formation « des talents pour le présent et le futur de la Bralima » ainsi que la mise à jour du personnel. Cette école a été relancée avec une certaine touche d’innovations des équipements de formation « afin d’allier la théorie à la pratique en vue d’améliorer les performances de notre personnel ».


Son inauguration est intervenue mercredi 7 novembre 2018 en présence du ministre d’Etat en charge de l’Emploi et prévoyance sociale, Lambert Matuku Memas, du ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Ileu, et de l’ambassadeur du Royaume de Pays-Bas, Robert Schuddeboom.

Le Directeur Général de la Bralima entouré du Ministre de l’ETPS, du Ministre de l’Industrie, du Représentant de la FEC et des Hauts Cadres de sa brasserie. Ph.Br


De la rénovation des salles de classes, des matériels didactiques à la pointe de la technologie, avec une nouvelle vision, mission et valeurs, l’EBAC, modernisée, est l’expression vivante de la politique entrepreneuriale et managériale de la Bralima qui place l’homme au cœur de ses actions.


Réaliser les ODD grâce à la stratégie « Brasser un monde meilleur »
Placer l’homme au cœur de ses actions c’est aussi respecter son environnement. Ainsi, la Bralima n’a cessé de traduire en actes sa volonté d’être une entreprise citoyenne et responsable à même de contribuer à l’implémentation des Objectifs de développement durable -ODD- grâce à la stratégie « Brasser un monde meilleur ». Dans cette logique, l’entreprise a rendu public, au mois de juin 2018, son rapport de développement durable de l’année 2017.


La stratégie « Brasser un monde meilleur » repose sur six piliers que sont la protection des ressources hydriques, la réduction des émissions de CO2, l’approvisionnement durable, l’investissement dans les communautés, la promotion de la consommation responsable ainsi que de la santé et sécurité.

Une vue de la brasserie partenaire des rd-congolais. Ph.Br


Conformément à cette stratégie, la Bralima a, selon ce rapport, mené bien d’actions, programmées et réalisées en fonction de certains ODD. Pour le 12ème et le 14ème, la filiale d’Heineken a, via son usine des bouteilles en verre, recyclé 16.961 tonnes de verres brisés en raison de 46 tonnes par jour. « Ce recyclage permet la réduction de 5 % des émissions de CO2, la réduction des débris des verres et contribue à la création des emplois dans l’économie locale », a-ton lu dans ce rapport qui a aussi noté l’amélioration de la sécurité routière à Kinshasa comme l’une des actions initiées en guise des ODD 3 et 17.


Une autre action d’envergure enclenchée par la Bralima a été l’amélioration de l’accès à l’eau potable dans la ville de Mbandaka pour contribuer à la réduction des maladies d’origine hydrique.
LAURENT OMBA

Related posts