Post Widget 1

Post Widget 2

A la SFK, Matata Ponyo a invité les français à investir en RDC

A la SFK, Matata Ponyo a invité les français à investir en RDC

La 3ème édition de la Semaine Française de Kinshasa a ouvert ses portes ce soir (mercredi 1er  juin), à l’Institut français de Kinshasa (Halle de la Gombe). Comme lors de ses deux précédentes éditions, elle a été lancée par le Premier ministre rd-congolais Augustin Matata Ponyo et l’ambassadeur de France en République Démocratique du Congo Alain Remy.

Prévue jusqu’au samedi 4 juin, la Semaine Française de Kinshasa a pour thème : « l’Emergence de la RDC : opportunités d’affaires ». Ce grand rendez-vous économique regroupe une centaine d’opérateurs congolais et français repartis en stands bien construits, et brillant aux couleurs de leurs entreprises. De centaines d’invités de diverses nationalités ont visité les différents stands et se sont renseignés sur les différents produits et services exposés.

Ambiance éclectique. Le Premier Ministre Matata Ponyo stoppait devant chaque pavillon pour écouter et encourager les entrepreneurs français et congolais, et aussi franco-congolais qui ont investi en République Démocratique du Congo et qui sont venus exposés et explorés le pays de Kimbangu.

Cet événement démontre la bonne coopération entre les deux pays, la France et de la RDC. « Le gouvernement congolais se satisfait de participer activement à cette 3ème édition de la Semaine Française, consolidant ainsi le partenariat entre la République française et la République Démocratique du Congo », a dit Matata Ponyo. Fier du projet qu’il pilote. « Je remercie les différentes autorités congolaises et françaises pour l’attention qu’ils ont accordée à cette initiative », a déclaré Ambroise Tshiyoyo -Président de la Chambre de Commerce des Industries Franco-Congolaise.

Le Premier Ministre rd-congolais et certains officiels au stand de Target sarl. Ph.T
Le Premier Ministre rd-congolais et certains officiels au stand de Target sarl. Ph.T

Toujours dans le même volet. « Nous saluons les efforts communs entre les entreprises des deux pays et également celles qui sont venues expressément de France pour l’occasion. Aussi, nous sommes heureux de constater aujourd’hui que ces efforts ont abouti et réussi, et espérons que les ateliers, les tables rondes… qui se dérouleront ici durant ces trois jours vont aboutir à des contrats, à des projets, et à des marchés pour développer ce partenariat », a assuré l’ambassadeur français.

Le Chef de l’Exécutif rd-congolais s’est aussi réjoui de la présence de nombreux chefs d’entreprises françaises et a déclaré que leur participation à cet évènement majeur constitue une marque de confiance que le gouvernement congolais apprécie à sa juste valeur. Il a affirmé que l’amélioration du climat des affaires implique des réformes ambitieuses de du cadre économique et beaucoup d’entre elles ont déjà été réalisées. « J’invite donc les entrepreneurs français à accompagner la RDC dans sa voie à l’émergence et je souhaite longue vie à la Semaine Française de Kinshasa », a-t-il conclu.

Comme une foire, la Semaine Française de Kinshasa est couronnée par la présence de tous les types d’entreprises –banques, télécoms, médias, textiles… en l’occurrence –BCDC, Vodacom Congo, MARCK, RFI, France 24, Canal Plus, Radio Okapi…

Dans la soirée, le festival Jazz Kif a émerveillé un nombre important de rd-congolais et expatriés avec au programme, le groupe Jafrozz et le saxophoniste belge Pierre Vaïna.

DK

 

Eventsrdc.com

Related Posts

Read also x