Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Affaire Luyindama: Vincent Ngoyi éclaire l’opinion

Affaire Luyindama: Vincent Ngoyi éclaire l’opinion

Le transfert de Christian Luyindama au Standard Liège, club évoluant en première division belge, creuse un ravin entre SM Sanga Balende et le TPMazembe. Dans un entretien avec Eventsrdc.com, le chargé de communication de Sanga Balende, Vincent Ngoyi, a balayé d’un revers de la main les allégations faites par Frédéric Kitenge, manager du TP Mazembe, lors de sa conférence de presse de mardi dernier à Lubumbashi. Pour Vincent Ngoyi, Luyindama a été vendu à 500.000€ et non à115.000€ selon Kitenge. Il dit posséder des preuves démontrant cela. Entretien.

La presse sportive rd-congolaise est agitée au sujet du transfert de Christian Luyindama au Standard de Liège. De quoi s’agit-il exactement ?

Nous avons transféré le joueur Luyindama en 2015 au TP Mazembe pour un montant d 120.000$. Selon les termes du contrat, en cas de revente du joueur à un autre club, le SM Sanga Balende et le TP Mazembe doivent se partager le montrant de la plus-value. Peu de temps après sa venue à Mazembe, Luyindama a été prêté au Standard de Liège avec option d’achat. Cette option a été levée à la fin de la saison dernière et le joueur a été définitivement transféré au club belge. Cependant, nous ne comprenons pas pourquoi Mazembe, qui a déjà perçu le montant du prêt et puis le montant du transfert évalué à 500.000€, ne veut pas payer le quota de Sanga Balende.

 

De ce montant, Mazembe va soustraire 120.000$ déboursés pour acheter Luyindama. Le reste devait être partagé comme suit: 40% pour Sanga Balende et 60% pour Mazembe. Nous avons saisi la Fédévration congolaise de football -FECOFA- pour le manque de sérieux de la part du TP Mazembe. Le club de Lubumbashi s’est comporté de la même manière dans le dossier du joueur Badibake, transféré la même année que Luyindama pour 50.000$. Jusqu’alors, Sanga Balende a perçu 20.000$ seulement. Voilà, les deux dossiers qui  nous divisent. Voulant revenir dans ses droits, Sanga Balende a saisi la FIFA. Comme montant du transfert, le TP Mazembe évoque 115.000€ et Sanga Balende 500.000€.

 

Quel est le montant exact du transfert ?

115.000€ est le montant payé par Standard Liège pour le prêt de 6 mois. Si un simple prêt coûte 115.000€, le transfert définitif devait coûter plus. Luyindama, un joueur essentiel pour le dispositif du TP Mazembe, ne peut être vendu à 115.000€, le même déboursé par Standard pour le prêt. Mazembe fait preuve de manque de bonne foi. Nous allons apporter toute les preuves possibles pour démontrer que Mazembe a perçu plus de 115.000€. Vous avez engagé un avocat international pour porter l’affaire au niveau de la FIFA.

 

Comment évolue le dossier ?

Nous sommes à la phase de saisie et des avocats travaillent sur le dossier. La FECOFA a déjà été saisie et nous attendons toujours sa réaction.

 

Frédéric Kitengie vous accuse de violer les droits de réserve dont vous êtes ténu à l’introduction du dossier à la FECOFA. Qu’en dites-vous ?

Nous avons aussi le droit d’apporter le dossier dans la presse quand la FECOFA tarde à agir. Il y a une année, nous avons saisi la FECOFA à trois reprises au sujet du dossier de Badibake. Récemment, le 3 septembre 2017 notamment, nous avons écrit à l’organe faitier du foot à propos du transfert de Luyindama.

 

Aucune réaction si ce n’est l’accusé de réception. Inexplicable. Je ne peux pas comprendre que la FECOFA après avoir réceptionné une lettre en début du mois, ne réagisse pas alors que le mois touche déjà à sa fin. Voilà pourquoi nous nous sommes rendus à la presse.

 

Par rapport au dossier de Badibake, où en êtes-vous pour l’instant ?

Nous attendons toujours que Mazembe paye les 30.000$. Mazembe n’est pas incapable de payer ce montant. Mais il refuse de le payer par dites-nous.

 

Le séjour à Kinshasa de Sanga Balende est-il pour des raisons stratégiques ?

Notre équipe a repris les entraînements à Kinshasa en prévision de la saison qui commence bientôt. Nous nous apprêtons déjà à retourner à Mbuji-Mayi. Nous avons profité de notre séjour dans la capitale pour porter ce dossier sur la place publique par le canal des médias.

 

Un message aux supporters.

Le message est de continuer à soutenir SM Sanga Balende par les contributions, de l’encourager pendant les entraînements et surtout de soutenir la démarche entamée au niveau de la FIFA.

CINARDO KIVUILA

 

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x