Anwar Soussa lors de Makutano 5 : « nos solutions numériques contribuent à la digitalisation des services publics en RDC »

Anwar Soussa, Directeur Général de Vodacom Congo, le meilleur des réseaux téléphoniques congolais, a révélé que son entreprise joue un rôle clé dans la numérisation de la République Démocratique du Congo (RDC) avec les différents produits et services qu’elle a mis à la disposition des Congolais, notamment la connexion 4G ainsi que M-pesa, le premier service de monnaie électronique en RDC. Déclaration faite le samedi 7 septembre dernier au cours de la conférence Makutano5, au Kempinski Hôtel Fleuve Congo, à Kinshasa, portée sous le thème : ” Booster la croissance et la compétitivité de la RDC, leviers innovants “.

Vodacom Congo, en sa qualité de leader du digital, est l’un des principaux contributeurs à la numérisation en RDC. Aujourd’hui, le numérique est au cœur de nos innovations, de notre relation-client, de nos stratégies d’affaires et de nos opérations. Et à ce jour, Vodacom Congo contribue déjà à la transformation numérique des services publics. En effet, nous facilitons la collecte électronique d’impôts, fournissons une plate-forme d’enseignement gratuit en ligne (Vodaeduc), apportons les outils de surveillance en matière de santé publique avec le « Big Data », assurons déjà le paiement des salaires des fonctionnaires via M-pesa, contribuons à l’inclusion financière des populations par M-pesa, etc. “, a détaillé le Directeur Général de ce géant des Télécoms congolais.

À en croire M. Anwar Soussa, la mission de Vodacom Congo, qui consiste à connecter tout le monde pour un meilleur futur, repose sur trois piliers, à savoir : bâtir des sociétés numériques, protéger la planète et favoriser l’inclusion pour tous. Aussi, a-t-il poursuivi, ” En tant que leader du numérique en RDC, Vodacom s’engage à fournir le support et l’investissement nécessaire, technique et en capital, pour la transformation numérique devant favoriser le développement durable de notre beau pays “.

https://soundcloud.com/eventsrdcfm243

Dans ses propos, M. Soussa a tout d’abord salué la volonté politique du Chef de l’Etat, S.E.M. Felix Antoine Tshisekedi, à accompagner la transformation numérique du pays. Il a aussi précisé que la numérisation des services publics de la RDC est soumise à des facteurs endogènes à l’administration publique tels que l’augmentation des infrastructures TIC dans le pays ; l’assainissement du cadre légal et réglementaire, la rationalisation de l’environnement fiscal, l’investissement dans le renforcement des capacités et la formation, mais aussi à des facteurs exogènes tels que la collaboration avec les opérateurs de réseaux mobiles, en tant que premier canal d’accès à l’internet et aux services numériques, télécommunications ; le climat des affaires ; et la perception des incitations de l’État, en particulier dans le domaine fiscal et judiciaire.

Anwar Soussa a en outre félicité le Chef de l’État pour le Forum sur la validation du Plan National sur le Numérique qui s’est achevé deux jours plus tôt et a jeté les bases d’une feuille de route claire.

Avec Vodacom Congo, le géant africain qu’est la RDC ne forme plus qu’une seule communauté avec le reste du monde. L’avenir nous réserve encore plus.

Corporate Affairs

Related posts