Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Chez Blaise Zahinda, Lexxus Légal a donné son avis

Chez Blaise Zahinda, Lexxus Légal a donné son avis

L’affaire « Combattants » à la base de l’interdiction des concerts des musiciens rd-congolais en provenance de Kinshasa, dans l’espace Schengen, préoccupe au plus au point les rd-congolais présents en République Démocratique du Congo. Pour éclairer l’opinion, le journaliste Blaise Zahinda de Digital Congo s’est entretenu à ce sujet avec le rappeur rd-congolais Alex Dende dit Lexxus Légal. Lecture.

Quelle est votre lecture par rapport à ce qui se passe aujourd’hui, vos collègues, Fally Ipupa, Héritier Kabeya, ont été interdits de concerts à Paris, comment vous interprétez ça ?

Je suis outré, choqué… Au départ, on soutenait le mouvement des combattants, ça procédait de l’éveil des consciences qu’on voulait, et on se disait si ça pouvait faire avancer les choses! Malheureusement, ça commence à braquer, on est arrivé à quelque chose qui ne dit pas son nom! Je ne parle même pas de cible, car si on entre dans cela, on ne finira pas l’émission, car les écrivains, les cinéastes, … arrivent en Europe sans être inquiétés! Mais, quelque part, c’est bien, ça démontre le pouvoir de l’artiste-musicien! D’autre part,  c’est aberrant quand on sait que les musiciens doivent jouer pour nouer les deux bouts du mois…

 

Mais, que faut-il faire?

Bon, c’est compliqué dès lors qu’en face on n’a pas d’interlocuteur, les combattants, c’est hétéroclite… Mais, je vois d’abord les choses de l’intérieur, au pays… Est-ce qu’il y a encore un aîné, un seul aîné qui a cette envergure morale pour nous réconcilier tous; y a-t-il dans la Société civile une voix pour des conseils, est-ce que, sur la scène politique, il y a une voix de tous bords, dans la Majorité ou dans l’opposition? Non, on est seul! Et pourquoi ceux qui soutiennent les artistes, on n’entend pas leurs voix? C’est ça le problème, avec les gens bien dans ce pays, ils ne s’expriment pas, n’assument pas leurs positions… Si je prends l’initiative de réunir les artistes pour chercher des voies et moyens de sortir de cette situation, je sais comment ça va se terminer: Lexxus, grand-prêtre, Président, tokokutana wapi, tokosala nini? Ce n’est pas normal, ce recul que nous connaissons avec deux ou trois artistes qui tentent d’émerger! D’où il faut un nouveau type de musicien, NTM! Écoutez, l’on a une responsabilité sociale énorme, et on doit être porteur d’autres germes même par rapport aux signes extérieurs de l’artiste… La sape, oui mais avec une personnalité, un engagement et ne pas chanter pour tout et pour n’importe qui! Le nouveau type de musicien doit l’interioriser, et il doit être plus ambitieux, plus professionnel et moins communautaire …

 

 

Le message de votre album Léop’art est très fort de l’avis général, et ça soulève les vagues, vous devez l’avoir appris, n’est-ce pas?

Je voudrais que les gens retiennent que Léop’art ne fait pas de moi un opposant, mais plutôt un artiste congolais, un citoyen, un acteur et un témoin de l’Histoire de mon pays! C’est déjà ce nouveau type de musicien dont je fais un effort pour être l’exemple! Je n’ai pas d’autre cadre d’expression pour dire ce que j’ai dit dans cet album… On me dira d’aller dans un parti politique; et là on me demandera d’intégrer la Ligue des jeunes… Des aberrations auxquelles je ne crois pas! Le nouveau type de musicien doit apporter une dose d’engagement dans le divertissement! On oublie souvent qu’« Indépendance cha cha » est extrêmement engagé… Après tout, il faut qu’on arrive un jour à discuter véritablement de la culture congolaise… Quels sont les éléments de la culture congolaise? D’autres pays l’ont déjà compris; ainsi ils sont passés de centre culturel à institut! Et les gens n’ont pas saisi la nuance…

 

Tenez, quelques films nigérians ont suffi à changer les toits de nos maisons; le pagne a été mis en valeur dans nos mariages (…) Partout, les artistes sont des photos d’une société, un arrêt sur image de la société! Même l’école telle qu’elle est conçue ici, il y a beaucoup de choses discutables… On a un grand travail à faire! Et pas seulement les musiciens qu’il faut braquer; c’est le travail de tous, vous, les médecins, les banquiers… Car les banquiers par exemple ont vu des gens qui sont passés d’un Franc congolais à un million de dollars américains! Mais, pourquoi n’ont-ils jamais démissionné pour dire que c’est amoral? Il y a beaucoup de gens qui ont de l’influence sur la société, pas seulement les musiciens!

D.M.

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x