Cinef 2, la fête des femmes cinéastes

La ville de Kinshasa se prépare à accueillir, pour la deuxième fois consécutive, le festival du cinéma au féminin- Cinef 2015. Ce rendez-vous cinématographique des femmes aura lieu du mardi 2 au samedi 6 juin prochain.

Trois sites, à travers la capitale, sont retenus pour domicilier l’événement. Il s’agit entre autres de l’Institut Français de Kinshasa –Halle de la Gombe, du centre Wallonie-Bruxelles de la Gombe et de la place 7ème rue-Limete. Plusieurs artistes cinéastes femmes venant de divers coins du monde, sont attendues à Kinshasa pour fêter le 7ème art dans sa version féminine. La deuxième édition du Cinef se veut un des éléments pour la lutte de l’autonomisation de la femme rd-congolaise. Selon Clarisse Muvuba lors d’une conférence de presse à l’Institut Français de Kinshasa, l’association des femmes cinéastes congolaises-AFCC mettra aussi une série télévisée, « Djo Moyindo », cette année pour rendre également autonome la femme de la Rd-Congo.

La coordonnatrice de l’AFCC a, au cours de la même occasion, soutenu que cette édition 2015 offre une tribune aux films des femmes d’ici et d’ailleurs. Ainsi, ajoute-elle, pour encourager les productions congolaises dans le domaine du cinéma, le Cinéf va décerner trois prix à savoir le prix du meilleur film documentaire, le prix du meilleur film de fiction et le prix de la meilleure actrice. Par ailleurs, le « Cinéma au féminin 2015 » innove également cette année. Il sera mis sur pied un marché du 7ème art où le public pourra découvrir et acquérir les œuvres cinématographiques locales. Concrètement, il sera érigé un marché de vente d’œuvres des cinéastes rd-congolaises à la place 7ème rue-Limete où seront vendues les œuvres des actrices rd-congolaises.

Il est à noter que le festival du cinéma au féminin-Cinef est une initiative de l’association des femmes cinéastes congolaises. Une plate-forme des femmes pratiquantes et passionnées du 7ème art et qui œuvre pour une plus grande participation des femmes de la Rd-Congo dans le domaine du cinéma.

DEO KOKOLO  

Read Previous

La Rd-C et la Côte d’Ivoire pour une vision commune

Read Next

KFW 2015, les dates sont fixées

Most Popular