DCMP : Le comité éclaire l’opinion sur le départ de Andrea Agostinelli

Contrairement à l’information qui a circulé le jeudi 14 février 2019 dans la soirée, le technicien italien Andrea Agostinelli n’a pas jetté l’éponge de son propre gré, mais plutôt c’est le Daring Club Motema Pembe qui l’a remercié.

C’est à travers un communiqué de presse publié le vendredi 15 février 2019 après son départ, que le club immaculé a fait savoir qu’Andrea et son staff technique ont boycotté les entraînements à plusieurs reprises et ne suivaient pas la ligne de conduite du club. C’est pour ses raisons que les dirigeants imaniens ont jugé bon de rompre le contrat qui les reliait. « Le comité a été surpris des comportements qui violaient les contrats professionnels des entraîneurs italiens de l’équipe et qui incitaient certains talentueux joueurs au boycot des séances d’entraînements, au prétendu motif qu’ils enregistrent des arriérés importants […] Après l’élimination du club en Coupe de la CAF, ils sont allés, séjournaient en Europe et ne sont rentrés au pays que le 12 janvier 2019. Et pendant leur absence, le club qui séjournait à Lubumbashi, avait subi une défaite qui aujourd’hui influence le classement », lit-on sur la lettre qui porte les signatures du président de DCMP, Hassan Abdallah et le secrétaire général, José Mandjeku.

Contactez nous au +243808900059

Le club immaculé précise que, seuls, les salaires du mois de janvier doit être donné à Agostinelli et ses collègues italiens qui ont paraphé un contrat d’une saison en août 2018.

Pour pallier à ces départs, le directeur technique, Otis Ngoma et son adjoint Kigoma assureront momentanément la direction du Daring qui est troisième au classement de la Vodacom Ligue 1 avec 38 points en 19 rencontres disputées cette saison.

ETIENNE KAMBALA

Related posts