EJCEV-BIMA en deuil: prophètesse Charlotte Bope n’est plus

La grande communauté de l’Eglise de Jésus-Christ pour l’Esprit de Vérité, communément appellée EJCEV-BIMA est en deuil. Elle vient de perdre une des ses servantes en la personne de la prophètesse Charlotte BOPE (photo), décédée mardi 5 février 2019 à Kinshasa, apprend-on de la direction de cette église.

Certains fidèles n’ont pas pu retenir leurs larmes après avoir appris cette triste nouvelle depuis le siège monopole de l’EJCEV-Bima sur l’avenue Saio dans la commune de Kasa-Vubu et partout où l’église est plantée. Ayant servi son Dieu pendant plusieurs années au sein de cette église -dans plusieurs paroisses, la prophètesse Charlotte Bope était presque connue de tous les fidèles essentiellement les femmes car elle fesait partie de la haute hiérarchie de la Direction des oeuvres sociales (DOS) qui traite toutes les questions féminines et sociales au sein de l’EJCEV-Bima tenue par la première prophetèsse Bolia Dedel dont la défunte était aussi l’une de ses proches. Elle avait donc des lourdes responsabilités, a fait savoir à Eventsrdc.com, un cadre de l’administration de l’église Bima.

Contactez nous au +243808900059

Le corps de cette servante de Dieu est conservé à la morgue en attendant le programme des obsèques qui sera annoncé par la hiérarchie en complicité avec la famille de la défunte. « Maman Bope », comme on l’aimait bien l’appeler à l’église, était mariée à prophète Bope, aussi un des anciens de l’EJCEV-Bima.

PATRICK NZAZI

Related posts