34.6 C
Kinshasa
jeudi 18/Août/2022

- publicité -

Elim – CAN 2023 : Face à la Rd-Congo, le Soudan et la Mauritanie ne viendront pas en victimes expiatoires (ANALYSES)

L’élimination des Léopards de la Rd-Congo à la Coupe du monde 2022 reste une plaie béante dans le cœur des supporters de la sélection nationale. La meilleure façon de cicatriser cette plaie, c’est une qualification à la Coupe d’Afrique des nations –CAN 2023-.

Cette qualification passe par une phase des éliminations. La Rd-Congo est tirée dans le groupe I en compagnie du Gabon, de la Mauritanie et du Soudan. C’est un groupe assez homogène, un groupe équilibré. Les analystes sportifs, Japhet Toko et Trésor Mutombo pensent que les Léopards ont une carte à jouer dans ce groupe tout en encensant les bonnes qualités des équipes considérées sur papier comme des maillons faibles.

De gauche à droite, Japhet Toko d’Actualite.cd et Trésor Mutombo de Sahutia-africa.net. Ph collage. EK / Eventsrdc

Groupe I, équilibré !

Évoquant le groupe des fauves rd-congolais, Japhet dit : « Je pense que c’est un groupe équilibré, c’est un groupe abordable non seulement pour la République démocratique du Congo mais pour toutes les équipes. C’est vrai qu’à première vue, on a tendance à dire que c’est un groupe qui va finalement se disputer entre la RDC et le Gabon, ça c’est vrai, c’est sur papier. Au regard de dernières performances réalisées par ces 4 nations, il est logique que la RDC soit au dessus avec le Gabon. Mais après, la grande vérité ça sera sur le terrain parce que déjà le premier enseignement à tirer dans ce groupe ce que la RDC est la seule nation à n’avoir pas pris part à la CAN 2021. Alors que le Gabon, la Mauritanie ainsi que le Soudan étaient là ».

Et de rajouter : « Le Gabon était allé un peu plus loin dans la compétition en atteignant le stade de quart de finale, éliminé de justesse à la séance des tirs au but par le Burkina Faso. Ça sent déjà le sérieux avec lequel il faut prendre cette équipe, qui d’ailleurs, avait évolué dans un même groupe que la RDC lors des éliminatoires. Et le Congo n’a pas réussi à marquer le moindre but contre les gabonais et n’a enregistré aucune victoire logiquement. De l’autre côté, il y a la Mauritanie et le Soudan qui ont également disputé la dernière CAN, même s’ils n’ont pas réussi à se qualifier pour le prochain tour mais ce que je trouve intéressant est que la Mauritanie et le Soudan ne se sont jamais retrouvés dans les chapeaux 1 ou 2 lors des tirages au sort. Il faut prendre au sérieux ces deux équipes ».

C’est presque la même analyse qu’a faite Trésor Mutombo qui rajoute : « Le Gabon a assez d’arguments et aujourd’hui ils ont une star mondiale, Pierre-Emerick Aubameyang. Ce qui n’est pas simple parce qu’on est aussi avec le Soudan, on a la Mauritanie qui a fait appel à l’entraîneur qui a réalisé une belle CAN 2021 avec les Cœlacanthes des Comores, Amir Abdou ».

Lire aussi : Elim – CAN 2023 : Amir Abdou, sélectionneur de la Mauritanie, pense que la Rd-Congo est la grosse équipe du groupe

Le Soudan et la Mauritanie vendront chèrement leur peau

Alors qu’elles sont considérées comme les équipes faibles du groupe I, les deux analystes rejettent en bloc cet avis. « Aujourd’hui, il n’y a plus de petites nations dans le foot. Il faudra jouer, être sérieux, rigoureux, surtout pour s’offrir une place à la CAN parce que c’est un groupe assez homogène, je ne vois pas de favoris, tout le monde peut jouer sa carte dans ce groupe I où le Gabon et la RDC partent avec les faveurs mais après rien n’est encore fait », dit-il.

Et de renchérir : « Elles – Soudan et Mauritanie, NDLR- ne viendront pas en victimes expiatoires, c’est des équipes qui viendront vendre chèrement leur peau pour s’offrir une place à la CAN. Mais la RDC a intérêt après cet échec aux barrages de la Coupe du monde, il faudra bien se ressaisir en ayant au-moins une qualification pour la CAN 2023 ».

Pour tous vos voyages à l’étranger. Ph.Dr.Tiers

Le le travail et le sérieux, deux points clés !

Puisque la Rd-Congo sort d’une élimination au mondial 2022, ce qui a poussé plusieurs joueurs de passer sur la sellette les compétences du sélectionneur principal, Hector Cuper, Japhet Toko pense que les Léopards doivent passer éponge.

« Je pense que si on se remettait au travail, si on oubliait tout ce qui s’est passé, on a quand même notre carte à jouer dans ce groupe, pourquoi pas terminer à la première place. Mon inquiétude c’est que le coaching a été beaucoup critiqué lors de deux dernières sorties des Léopards contre le Maroc. Visiblement, les joueurs n’ont pas très confiance à l’entraîneur. Ce qui pourrait causer beaucoup de problèmes. L’entraîneur a été maintenu, en étant sous-contrat, la fédération avait jugé bon de pouvoir maintenir le sélectionneur, et les joueurs doivent se remettre au travail, travailler avec le même sélectionneur, se sublimer pour pouvoir faire de bonnes éliminatoires », dit-il.

Trésor a renchéri : « Il faut commencer à se préparer, à être sérieux dans la préparation, à ne pas s’embourber comme d’habitude. On doit être sérieux, avoir un objectif précis et créer un environnement, celui qui nous permettra d’atteindre l’objectif qui est celui d’être à la CAN en 2023 ».

Notez que la Rd-Congo démarre les éliminatoires de la CAN 2023 à Kinshasa face au Gabon, avant de se déplacer sur la pelouse du Soudan durant la période du 30 mai au 14 juin 2022, puis affronter la Mauritanie en double confrontation entre les 19 et 27 septembre 2022 et être reçue par le Gabon à Libreville entre le 20 et le 28 mars 2023. Durant la même période, la Rd-Congo accordera son hospitalité au Soudan pour boucler la phase des groupes.

Lire aussi :

Elim – CAN 2023 : La Rd-Congo hérite encore du Gabon dans le groupe I, le Congo-Brazzaville tiré avec des adversaires jouables !

ETIENNE KAMBALA

Articles Récents

Fally Ipupa : « Je préfère passer tout mon temps en studio que d’aller en boîte de nuit »

À 44 ans, Fally Ipupa ne cesse de voler encore plus haut. La star rd-congolaise a d'ailleurs affirmé lors de son passage à l'émission...

Fally Ipupa encense la danseuse Jeny Bosenge : « Elle honore le Congo »

La danseuse, chorégraphe et professeur belge d'origine rd-congolaise, Jennifer Mboyo Bosenge alias Jeny Bosenge a le vent en poupe depuis 2019. Elle est insaisissable. Après...

Foot : Ibenge se dit “fier” d’avoir rejoint Al Hilal Omdurman

Le technicien rd-congolais Florent Ibenge a officiellement démarré ses travaux au sein de la formation soudanaise d'Al Hilal Omdurman. Présenté à la presse locale le...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Fally Ipupa : « Je préfère passer tout mon temps en studio que d’aller en boîte de nuit »

À 44 ans, Fally Ipupa ne cesse de voler encore plus haut. La star rd-congolaise a d'ailleurs affirmé lors de son passage à l'émission...

Fally Ipupa encense la danseuse Jeny Bosenge : « Elle honore le Congo »

La danseuse, chorégraphe et professeur belge d'origine rd-congolaise, Jennifer Mboyo Bosenge alias Jeny Bosenge a le vent en poupe depuis 2019. Elle est insaisissable. Après...

Foot : Ibenge se dit “fier” d’avoir rejoint Al Hilal Omdurman

Le technicien rd-congolais Florent Ibenge a officiellement démarré ses travaux au sein de la formation soudanaise d'Al Hilal Omdurman. Présenté à la presse locale le...

Sur un air de Kora, Lydol et Gaz Mawete en peine de coeur dans « Je ne savais pas » (SON)

« Je ne savais pas », c'est le titre de la slameuse, chanteuse et auteure camerounaise, Lydol qui le réunit avec le rd-congolais Gaz...

RDC – Foot : DCMP, une ribambelle de dettes !

Pendant que le nouveau président du comité de direction du Daring Club Motema Pembe de Kinshasa, Paul Kasembele, se bat pour redorer l'image de...