EXCLU : José Hendrix annonce la sortie de « Mopaya »

Il est vivant. Il est parmi les artistes musiciens rd-congolais qui nuits et jours travaillent pour proposer la bonne musique aux mélomanes d’ici et d’ailleurs. Lui, c’est le chanteur rd-congolais José Hendrix Ndelo, lauréat de la première édition du concours de musique Vodacom Best Of the Best en 2013. Actuellement, en studio, il enregistre un maxi single dont il tait encore le titre, mais il est prêt à larguer incessamment la chanson « Mopaya » qu’il considère comme titre phare. Hendrix remixe aussi « Signorita » chanté en featuring avec la pop star Fally Ipupa El Rey Mago en 2014 quelques mois après avoir remporté son sacre. C’était une façon pour lui de concrétiser son contrat avec l’organisateur de ce concours. Entretien.

 

Le teaser du nouveau maxi single. Ph.Dr.Tiers

 

Cinq ans après votre participation au concours Vodacom Best Of the Best. Quel est votre bilan ?

Mon bilan est différent de ce que j’imaginais après avoir gagné, mais comme je ne regrette jamais rien, je dis la main sur le cœur que mon bilan est très positif et il est maintenant temps de montrer le travail que j’ai accompli toutes ces années loin des médias.

 

Dans quel style musical sentez-vous à l’aise ?

Sans arrogance ni prétention, je me sens à l’aise dans différents styles de musiques qui font partie de mon background car j’ai grandi avec. Je cite la Rumba Congolaise, la musique pop, la musique classique, la chanson française, etc. Sans compter les styles que j’ai appris en grandissant, le RnB, salsa, reggae etc. Bref, je suis assez ouvert d’esprit et je sais bien m’adapter, voilà pourquoi je continue d’apprendre et de grandir, voilà pourquoi tout le monde s’y retrouvera dans mes prochaines chansons

 

Combien de titres comportera-t-il ?

Je compte enregistrer au moins 5 ou 6 titres. Mais « Mopaya » sera lancé dans quelques jours déjà.

 

Remixerez-vous « Signorita », jadis, chanté en featuring avec la pop star Fally Ipupa ?

Vous venez de lire dans mes pensées! En effet je compte remixer la chanson et en faire une meilleure promotion mais je ne sais pas encore si ce sera dans ce maxi single.

 

 

C’est qui votre producteur ?

C’est Dieu mon producteur.

 

C’est-à-dire ?

Selon mes moyens financiers et les relations que Dieu m’envoient. Mais mon clip est produit par la nouvelle maison qui vient de voir le jour à Kinshasa, Dikomb Production de monsieur Ben Dikomb. Et je fais en passant un clin d’œil à mon équipe management composée d’Armel, Demeure et Pépé Mwibu.

 

Aujourd’hui, la tendance de vente des musiques est tournée vers les plateformes digitales. Comptez-vous faire comme vos collègues artistes musiciens ?

Sans arrogance, c’est depuis mon premier album que j’utilisais déjà iTunes pour faire télécharger mes chansons donc je ferai encore mieux. Aujourd’hui en utilisant autant de plateformes possibles.

 

Rappelez-nous votre discographie ?

Mon premier album était « Vérité » entre 2005 et 2006. Le deuxième « Embrace the earth » entre 2010 et 2011. Et mon maxi single est déjà en route.

 

Que dites-vous à tous les amoureux de la bonne musique dissimulés à travers la planète ?

En tout cas s’ils peuvent m’entendre tous à travers cette interview que j’ai l’honneur de faire en ce moment, alors je leur demande de continuer de croire que la RDC peut encore un jour faire honneur à l’Afrique à travers cette jeune génération de musiciens que nous sommes.

CINARDO KIVUILA

 

Toutes les photos du tournage du clip « Mopaya » sur la page Facebook d’Eventsrdc.com

Read Previous

Saï Saï en one man show pour bientôt

Read Next

Elim CAN2019 U20: Les Léopards s’envolent pour Dar-es-Salam

Most Popular