Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Exclus de la conférence de presse de la Primature, les médias en ligne fustigent l’attitude discriminatoire de Tshibala

Exclus de la conférence de presse de la Primature, les médias en ligne fustigent l’attitude discriminatoire de Tshibala

L’Association des médias d’informations en ligne en RDC -MILRDC ASBL- est montée au créneau pour dénoncer « l’exclusion » des organes de presse numérique à la conférence de Bruno Tshibala, prévue mardi 16 juillet 2019.

Cette dénonciation a été faite à travers un communiqué de presse, signé par le président de MILRDC Israël Mutala.

« Consterné » face à cette décision de Bruno Tshibala, qui vit ses derniers instants à la tête de la Primature, MILRDC et tous ses organes ont fait bloc et infligé un embargo à cette sortie médiatique de Brutshi, probablement sa dernière en tant que PM.

Bruno Tshibala. Ph. Eventsrdc

« MILRDC exige des éclaircissements sur cette attitude discriminatoire et attentatoire au droit constitutionnel à l’information face aux médias en ligne reconnus pourtant par la loi organique instituant le CSAC en RDC », peut-on lire dans ce communiqué de presse, repris intégralement dans les lignes qui suivent.

LOI

Communiqué de presse

MILRDC dénonce l’exclusion des Médias d’information en ligne de la conférence de presse du premier ministre sortant, Bruno Tshibala

L’Association des médias d’informations en ligne en RDC (MILRDC ASBL) a appris avec consternation que le premier ministre sortant, Bruno Tshibala ait décidé, à la dernière minute, de ne pas convier les médias numériques à la conférence de presse qu’il tient ce mardi 16 juillet 2019.

Face à cet acte déplorable :

  1. MILRDC ASBL estime que tous les types de médias (presse écrite et audiovisuelle, radio, médias numériques) devraient être représentés à cette activité, au nom de l’accès par tous à l’information ;
  2. MILRDC ASBL proteste énergiquement contre cette mise à l’écart des médias digitaux frisant ainsi un manque de considération ;
  3. MILRDC ASBL exige des éclaircissements sur cette attitude discriminatoire et attentatoire au droit constitutionnel à l’information face aux médias en ligne reconnus pourtant par la loi organique instituant le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de communication (CSAC) en RDC ;
  4. MILRDC ASBL fait observer que cette position du premier ministre sortant est contradictoire avec les promesses du chef de l’État sur la liberté de la presse ;
  5. MILRDC rappelle que, lors de sa dernière conférence, le président de la République, Monsieur Félix – Antoine Tshisekedi avait convié tous les types de médias dont plusieurs médias digitaux ;
  6. Par conséquent, MILRDC ASBL décrète un embargo sur le contenu de cette conférence de presse. Cela signifie qu’aucun média membre ne pourra ni traiter encoure moins publier et/ou diffuser le contenu de cette sortie médiatique.

Fait à Kinshasa le 16 juillet 2019

Israël Mutala
Président

Redaction Eventsrdc

Articles récents

Lire aussi x