EXCLUSIF: Kathryn Brahy parle des prouesses de la Grande Rentrée Littéraire de Kinshasa (GRLK)

Responsable de la Délégation Wallonie-Bruxelles en République Démocratique du Congo et organisatrice de la Grande Rentrée Littéraire de Kinshasa (GRLK), Kathryn Brahy, a, dans cette interview exclusive, évoqué les prouesses de ce grand rendez-vous littéraire de Kinshasa. Lancée depuis 2016, cet événement est actuellement à sa 4ème édition et se déroule du 12 au 15 septembre 2019 au Rond-point Victoire (place des artistes). Kathryn Brahy s’est dit satisfaite du bilan enregistré jusqu’à présent par cet événement. Entretien

En quelques mots, résumez nous la Grande Rentrée Littéraire de Kinshasa ?


La Grande Rentrée Littéraire de Kinshasa est un événement populaire. L’idée est de mettre les livres au service du peuple et d’aller chercher les congolais là où ils sont.

Donc que l’on ne nous dise pas que les congolais n’aiment pas lire, car, il y a un problème d’accès aux livres et l’idée pour nous, est de rendre les livres accessibles à tous.

Les participants au lancement de la GRLK dont Kathryn Brahy. Ph. Eventsrdc

En 4 ans d’existence, quel bilan faites-vous ?


Cet événement va continuer et va devenir un événement de plus en plus grand d’années en années. C’est un rendez-vous des amoureux du livre et même ceux qui ne les sont pas, mais qui vont les devenir certainement en venant ici. Non seulement, en visitant tous stands, mais aussi, en participant aux multiples activités (débats, conférences, etc ) autour du secteur du livre. Donc, le bilan est plus que positif.

Pour cette édition, quelle est la valeur que vous apportez à cet événement ?


Chaque année, il devient de plus en plus grand et travaille avec tous les acteurs du livre. La touche pour cette année, c’est la présence des initiatives autour du livre. Il y a des jeunes qui se rassemblent autour des cafés littéraires et prennent part aux conférences-débats.

Contactez la Rédaction au +243998321400

Que visez-vous à travers cette initiative d’appui au développement et au rayonnement de la RDC ?


Justement, nous visons à rendre les livres accessibles à tous.

Comment analysez-vous cette phrase que l’humanité attribue aux rd-congolais de Kinshasa et qui dit « si tu veux cacher à un congolais une vérité, écris la dans un livre » ?


C’est faux et archi-faux. Je vois comment les lecteurs se pressent à la bibliothèque du Centre Wallonie-Bruxelles tous les jours. Les congolais aiment lire mais, ils n’ont pas accès aux livres. Et nous, nous sommes à la disposition de nos partenaires congolais afin de rendre les livres accessibles.

Un message à la population kinoise.


Qu’ils viennent profiter de cette grande fête du livre à la Place des Artistes à la Victoire de Kinshasa, en plein quartier Matonge.


TRESOR TSHINKUNKU

Related posts