Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Fidele Kasole, une plume de plus en Rd-Congo

Fidele Kasole, une plume de plus en Rd-Congo

D’un teint noir, du haut de ses 1,70 m, Fidele Kasole dit Castro est un véritable plume. Son caractère se l’identifie en un comportement flegmatique. Avec son art d’écrire naturel, il est devenu professionnel en un temps record, aux côtés du notoire, Mike Mukebayi, éditeur du Journal Congonews, qui à l’instant croupit à la prison centrale de Makala, à Kinshasa.

De l’université de Kinshasa, en passant par l’université pédagogique nationale mais sans succès, il embrasse enfin l’institut facultaire des sciences de l’information et de la communication, Ifasic en 2005. Là, il s’en sort cinq ans après avec un diplôme de licence en communication des organisations. C’est ici au site « faiseur des stars » qu’il se révèle et son art ne tarde pas à exploser. L’homme rêve être un modèle pour la génération future longeant le circuit de l’information. C’était prévisible chez lui parce que dès son arrivée au stage académique au Journal C-News, en deux mois, une promesse d’embauche lui sourit et cela avant même la fin de son cycle. Il arrive au second cycle avec une double casquette d’étudiant-journaliste.

Dans son actif, son premier article à la manchette dans les colonnes de Congonews en tant que stagiaire lui a valu tout un début de carrière. Avec courage, il publie: « CAN 2013, la Rd-Congo non partant ». Cet article consacré à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football, déjà en 2010, encore étudiant, il fait une critique sur les infrastructures du grand Congo, sur ses moyens financiers, et constate que le pays n’était pas à la hauteur d’abriter cette phase finale. Alignés aux côtés des sud-africains, les rd-congolais désistent à l’organisation en 2011 et évoquent le manque de moyens financiers comme raison avant d’attaquer la principale, liée aux infrastructures. Cet esprit critique et d’analyse le hisse dans la cour des chevronnés du métier. Les « grands » des rédactions kinoises le rencontrent dans des reportages et le coptent. Quand il quitte l’Ifasic, pour lui, le métier de journaliste était déjà une formalité.

A présent, il s’intéresse au journalisme en ligne dite publication sur le web. Et sa nouvelle vision, il la concrétise grâce à son partenariat avec le meilleur site rd-congolais de 2013, Eventsrdc.com. Répondant à nos questions, il affirme contracter avec se site car pour lui, c’est un colosse véhicule d’information et c’est l’une des toiles modernes africaines qui actualisent l’information en temps réel. C’est qu’il faudra retenir pour lui, il se résume coté professionnel par un Journaliste au Journal Congonews ayant aussi le partenariat avec d’autres magazines, notamment Grands reporters d’Afrique.

Chargé de Communication de Football Club Okinawa évoluant au championnat kinois, il a propulsé le club jusqu’en division d’honneur de la Capitale. Recueillir, sélectionner et traiter les informations à diffuser reste son cheval de bataille comme tout journaliste. En plus de cela, il élabore un plan et en propose les actions de communication. Il propose des medias ou supports adaptés aux communications qu’il élabore.

Enfin, il rédige différents genres d’informations et joue la relation avec les medias. Bref, il est un véritable homme du rouage de l’information.

PRISCA MANDA

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x