FISOKIN 2019 : Pari gagné pour Malafi’arts Prod

La structure Malafi’arts Production a organisé du 21 au 22 juin 2019, la 1ère édition du Festival international des sonorités de Kinshasa – FISOKIN – dans la capitale rd-congolaise.

Le jour d’ouverture le vendredi 21 juin, une conférence intitulée « Salon des bruits de Kinshasa », a eu lieu au Centre culturel Bel Campus. Au cours de ses assises, deux thématiques étaient au programme: « Les traumatismes sonores » et « Sons et Lois ». Dans son speech, le responsable de la Maison des jeunes de la Commune de Masina, Dido Songole a martelé qu’il faut respecter la loi sur les sons : « La motivation de cet édition a pour rôle d’assurer la tranquillité des citoyens et à lutter contre toutes les formes de nuisance sonore dans notre pays. La loi congolaise interdit l’implantation des activités susceptibles de provoquer les naissances sonores à proximité des établissements d’enseignement, médicales, bibliothèques et bien d’autres ».

Pour le Docteur Kembia, Professeur spécialiste en Otorhinolaryngologie, les fonctionnements de l’oreille humaine et les conséquences des bruits dans la partie interne.

De sa part, l’initiateur du FISOKIN, J. Lumière Niamba a donné la faute aux techniciens des sons qui n’arrivent pas à bien gérer les sons. « Le problème de nuisance sonore à Kinshasa est facile à régler parce que c’est d’abord un problème technique avant qu’il devienne judiciaire. Si nous arrivions à un taux élevé de pollutions sonores à Kinshasa, c’est parce qu’il y a un manque des techniciens capables de bien gérer la régie sonore dans les églises, les bistrots et autres », a-t-il déclaré.

Cette journée a été sanctionnée par la remise du « Prix Matondi » aux différents acteurs culturels.

Voici la liste complète des récompenses :

  • PRIX MATONDI DU MEILLEUR RÉGISSEUR LUMIÈRE : BAVON DIANA ET CLEO KONONGO
  • PRIX MATONDI DU MEILLEUR RÉGISSEUR GÉNÉRAL : CLAVER NAKEBADIO
  • PRIX MATONDI DE MEILLEURE WEBPRESSE CULTURELLE/MUSICALE : EVENTSRDC.COM
  • PRIX MATONDI DU MEILLEUR CHRONIQUEUR CULTUREL/MUSICAL : JONATHAN BILARI
  • PRIX MATONDI DE MEILLEURE ENTREPRISE DE PRODUCTION SCÉNIQUE : OPTIMUM
  • PRIX MATONDI DU MEILLEUR HÉRITIER DE LA RUMBA ET AUTRE SONORITÉ CONGOLAISE : PETIT WENDO
  • PRIX DU MEILLEUR AMBASSADEUR DE SONORITÉ CONGOLAISE : JUPITER & OKWESS
  • PRIX DU MEILLEUR AMBASSADEUR DE L’ESPOIR : RJ KANIERRA
  • PRIX DU MEILLEUR ARTISTE GOSPEL : ABBE RAPPEUR
  • PRIX DU MEILLEUR PRODUCTEUR : GENERAL PHILO
  • PRIX DU MEILLEUR MANAGER : MARIE LAURE YAONE ET MOKONZI BARAJI
  • PRIX MATONDI DU MEILLEUR CENTRE CULTUREL ET DIFFUSEUR DES SPECTACLES AU CONGO : FOYER CULTUREL DE GOMA
  • PRIX MATONDI DU MEILLEUR MÉCÈNE DU SECTEUR MUSICAL : Prof HENRI KALAMA, DG de l’Académie des Beaux-Arts

Le FISOKIN s’est clôturé le samedi 22 juin, à la Planète J, avec une série de spectacles avec des artistes bourrés de talents. Ils ont captivé le public de la bonne musique de 17h00’ à 20h00’. Cet événement qui est à sa première édition a réuni environ 500 personnes qui ont assistées aux différents activités au menu de FISOKIN.


ETIENNE KAMBALA

Related posts