Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Goodwill Zwelithini a tué South African Tourism

Goodwill Zwelithini a tué South African Tourism

L’industrie touristique sud-africaine en perte de vitesse suite aux récentes violences sur la xénophobie à Durban et à Johannesburg. Plusieurs touristes ont changé des destinations. Et cela, est un manque à gagner pour l’économie nationale. South African Tourism ne veut même pas s’attarder sur cette situation ni accorder des interviews nous rassure notre source.

Cette société qui vendait en bien l’image de la république sud-africaine n’arrive plus à communiquer sur ses sites historiques. Elle est dont incapable. Le roi zulu Goodwill Zwelithini a tué toute une industrie qui il y a trois semaines était dans le top 10 du continent africain et dans le top 30 de la planète. Son incitation à la haine avec ce message : « Les étrangers devraient retourner chez eux parce qu’ils changent la nature de la société sud-africaine avec leurs effets  et profitent de nos richesses  à notre détriment. Les étrangers profitent de nos richesses parce qu’ils se sont rendus compte que les sud-africains sont stupides », a des effets néfastes sur ce secteur très génératrice des recettes.

Noirs comme blancs, investisseurs comme touristes, enfants comme adultes ne veulent plus fréquenter les ambassades et consulats sud-africains pour demander des visas. Ils ont peur. Les grands groupes de presse n’ont dit au monde que certains blancs étaient également menacés et tués quant aux règlements de compte. Si la justice sud-africaine tient à investiguer sur ce crime contre l’humanité ou si certains gouvernements africains ou encore les familles de victimes portaient plaintes contre la nation arc-en-ciel nous connaitront des vérités et les noms de certains blancs tués. Ce n’étaient pas seulement les blancs.

Tout cadre ou agent de South African Tourism qui fournirait des informations ou accorderait des interviews à la presse interne ou externe perdrait son poste et ira en prison, tel est le message du ministère sud-africain du Tourisme. Les adresses e-mails, les numéros de téléphone et autres formes de communication de ces dernières sont contrôlés par les services de renseignement sud-africains.

Les pages facebook et les comptes twitter Voyager en RSA ou South African Tourism enregistrent des insultes et autres messages de revendication tous les jours. Il faut plus d’une année pour que cette industrie redore son image nous a confié un expert en communication ayant œuvré durant des années dans ce secteur.

EVENTSRDC

Lire aussi:

http://www.eventsrdc.com/des-expatries-brules-vifs-en-afrique-du-sud/

Eventsrdc.com

Related Posts

Read also x