Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

#JazzKif2018: Charlotte Dipanda, Oumou Sangaré… Ayo attendues à la Halle de la Gombe

#JazzKif2018: Charlotte Dipanda, Oumou Sangaré… Ayo attendues à la Halle de la Gombe

Le Festival international de Jazz de Kinshasa (Jazz Kif) tiendra sa 12ème édition du 15 au 17 juin à l’Institut français de Kinshasa, Halle de la Gombe. Avec une programmation très variée, le public congolais sera alors bien servi, comme c’est le cas dans les précédentes éditions de Jazz Kif.  Plusieurs artistes de renom sont attendus à Kinshasa. Notamment Charlotte Dipanda, Oumou Sangaré, Ayo, ainsi que certains artistes congolais entre Jocelyn Balu et son groupe Les Aigles. La fête du jazz s’annonce surprenante. 

 

A ceux qui estiment que Kinshasa est une ville réputée comme celle de la rumba, les organisateurs de Jazz Kif ne partagent pas cet avis. Ils estiment aussi longtemps qu’on a plusieurs cultures, plusieurs tribus, c’est normal que plusieurs festivals de différents genres de musique dont la rumba, le ndombolo, de la musique traditionnelle et aussi le Jazz soient organisés en RDC. Depuis la première édition du Jazz Kif, le public kinois a témoigné qu’il avait besoin de ce genre musical.

 

Depuis l’avenue de la Nation -devant la Délégation Wallonie-Bruxelles à Gombe, baptisée Rue du Jazz-, en passant par le Théâtre de Verdure et l’Institut français de Kinshasa, ce festival a confirmé sa place et reste un événement majeur de la scène culturelle congolaise.

 

Pour cette 12ème édition, les artistes invités vont éblouir le public qui fera le déplacement de la Halle de la Gombe. Il va, sans nul doute, découvrir les qualités artistiques de Oumou Sangaré, Ayo, Charlotte Dipanda et d’autres musiciens de talent.  Ayo, la chanteuse allemande d’origine nigériane et tsigane en Roumanie proposera un échantillon de son riche répertoire. Avec sa voix et sa guitare, elle plongera le public dans un style varié, à la fois soul, folk et reggae.

 

A cela s’ajoute, la bonne sauce musicale de Charlotte Dipanda. Cette dernière use très souvent, dans sa musique, des rythmes traditionnels de son pays le Cameroun, mais curieusement aux sonorités parfois congolaises.

 

Cela est dû peut-être à l’influence du guitariste congolais Olivier Tshimanga qui, depuis les premières heures de la carrière de Dipanda en termes de réalisation des œuvres discographiques, intervient toujours dans ses albums.

 

Le comité artistique de Jazz Kif qui travaille pour choisir les artistes pouvant satisfaire le public a fait son travail pour remplir pleinement sa tâche.  Toutefois, outre l’idée de base, qui est le Jazz, les organisateurs ouvrent le festival un tout petit peu vers autre chose qui peut cadrer aussi avec le jazz afin de faire plaisir au public qui exige souvent autre chose que le jazz pur. Dans l’entre-temps, l’équipe de Jazz Kif a mis toutes les batteries en marche pour satisfaire le public.

PATRICK NZAZI

 

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x